L’Egypte va ouvrir la frontière avec Gaza avant l’Aïd al-Fitr
Rechercher

L’Egypte va ouvrir la frontière avec Gaza avant l’Aïd al-Fitr

Dans un geste humanitaire, le poste-frontière de Rafah va ouvrir pour 5 jours avant la fête musulmane, permettant aux Palestiniens d’entrer et de sortir du territoire bloqué

Des Palestiniens se rassemblent à la frontière de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, où ils attendent l'autorisation d'entrer en Egypte, le 12 juin 2015. (Crédit : AAED Tayeh/Flash90)
Des Palestiniens se rassemblent à la frontière de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, où ils attendent l'autorisation d'entrer en Egypte, le 12 juin 2015. (Crédit : AAED Tayeh/Flash90)

L’Egypte va ouvrir sa frontière avec la bande de Gaza pour cinq jours à compter de mercredi, permettant aux Palestiniens d’entrer et de sortir du territoire côtier avant la fête musulmane de l’Aïd al-Fitr.

Le poste-frontière de Rafah entre la péninsule du Sinaï et la bande de Gaza sera ouvert dans les deux sens, ont annoncé lundi les médias palestiniens, citant le ministère de l’Intérieur à Gaza dirigé par le Hamas.

L’ouverture du poste-frontière est vue comme un geste humanitaire de l’Egypte pour la fête marquant la fin du mois saint de jeûne musulman du Ramadan. Selon les médias, l’ouverture est destinée aux cas urgents et humanitaires.

Le geste sera la troisième ouverture en autant de mois après la fermeture de la frontière par le Caire pour 85 jours.

A la fois Israël et l’Egypte maintiennent un blocus partiel de Gaza. Israël dit restreindre l’entrée de certains matériaux dans le territoire pour empêcher le Hamas et d’autres groupes terroristes de pouvoir construire des armes et des tunnels transfrontaliers.

L’Egypte a maintenu sa frontière avec Gaza principalement fermée depuis que le Hamas a saisi le contrôle de la bande de Gaza en 2007. La fermeture s’est renforcée depuis le coup d’état militaire égyptien qui a évincé le président islamiste Mohammed Morsi, membre des Frères musulmans, en 2013. Le Hamas est une branche des Frères musulmans.

L’Egypte affirme que le Hamas à Gaza aide les jihadistes du Sinaï, à la fois en traitant les victimes des batailles dans le Sinaï contre l’armée égyptienne, et avec des armes. Le Hamas est aussi affilié avec les Frères musulmans, mouvement islamiste qui est illégal en Egypte.

Le long de la frontière Israël – Gaza, des tensions se sont enflammées cette année quand des troupes israéliennes cherchant les tunnels d’attaque en territoire israélien ont essuyé des tirs de mortiers venus de Gaza, déclenchant des représailles israéliennes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...