Les blessés de l’accident en Inde sont conscients, dit le consul israélien
Rechercher

Les blessés de l’accident en Inde sont conscients, dit le consul israélien

Eli Sneh va aider à faire rapatrier quatre Israéliens ainsi que la dépouille d'Adva Ben Dahan, 36 ans, partie en voyage après son limogeage de Teva

Une vue des montagnes de l'Himalaya, dans le nord de l'Inde (Crédit : Michal Shmulovich/Times of Israel)
Une vue des montagnes de l'Himalaya, dans le nord de l'Inde (Crédit : Michal Shmulovich/Times of Israel)

Le consul israélien à Delhi a rencontré les quatre Israéliens qui ont été blessés dans un accident de voiture survenu dans une zone montagneuse reculée de l’Inde et aidera à leur rapatriement aux côtés de la dépouille d’Adva Ben Dahan, 36 ans, qui n’a pas survécu à la chute de la voiture après une sortie de route.

Le ministère des Affaires étrangères a précisé lundi que le véhicule dans lequel les touristes se trouvaient est tombé d’une route de montagne, plongeant dans une vallée, entre Manali et Leh, dans la vallée Spiti qui est située dans les montagnes de l’Himalaya, au nord de l’Inde. Les routes du secteur sont escarpées, avec des sections de gravier et de sol meuble. Elles sont sillonnées de ruisseaux.

Le consul, Eli Sneh, a déclaré que l’accident était survenu après que le véhicule est rentré dans un bus et a dévié de sa trajectoire, plongeant sur une pente sur plus de 150 mètres.

Mardi, le ministère a fait savoir que Sneh était arrivé dans la ville de Kullu qui se trouve à 500 kilomètres au nord de la capitale de l’Inde, Delhi, et qu’il s’est rendu au chevet des Israéliens hospitalisés, dont l’un est dans un état grave.

« Ils sont conscients, ils parlent », a commenté le consul dans une interview accordée à la radio 103FM. « Nous mettons en oeuvre des efforts considérables pour les faire venir dans un meilleur hôpital dans le secteur de Delhi, puis pour les rapatrier en Israël dans les meilleurs délais ».

Le ministère des Affaires étrangères israéliens a fait savoir lundi après-midis que le consul Eli Sneh avait accompagné les quatre blessés, des touristes, à  Chandigarh dans un hélicoptère militaire.

Selon le ministère, Chandigarh est doté de meilleurs équipements qui sont également plus avancés. L’un des quatre Israéliens se trouve dans un état grave.

Sneh aide également à mettre en place le transfert de la dépouille de Ben Dahan au sein de l’Etat juif où elle sera inhumée.

Ben Dahan, qui vivait à Givatayim, dans le centre du pays, travaillait au département des ressources humaines de l’entreprise pharmaceutique Teva, le plus important fabricant de médicaments israélien, ont fait savoir les médias en hébreu. Elle avait décidé de faire ce voyage en Inde après avoir été récemment renvoyée de l’entreprise.

Le 16 mai, elle avait publié une photo depuis l’aéroport Ben-Gurion avec son passeport et sa carte d’embarquement, écrivant : « En vol pour réaliser un autre rêve ».

Adva Ben Dahan, 36ans, tuée dans un accident de voiture en Inde, le 4 juin 2018, à l’aéroport Ben-Gurion, le 16 mai (Crédit : Facebook)

« Adva était partie seule en voyage il y a trois semaines », a dit son frère Avi, des propos repris par le site d’information Ynet. « Elle aimait s’amuser, elle aimait les gens. Elle était guide touristique et avait fait de nombreuses randonnées. Elle aimait tout particulièrement l’océan. Elle voulait repartir en voyage dans un mois mais ça n’arrivera jamais. C’est un choc complet ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...