Les cas graves de COVID dépassent les 500 – une première depuis mars
Rechercher

Les cas graves de COVID dépassent les 500 – une première depuis mars

Les personnes gravement malades sont beaucoup plus susceptibles de ne pas être vaccinées, selon les données ; le taux de test positif atteint 5,38 %, l’épidémie est en hausse

Un employé soigne un patient au service de coronavirus à l'hôpital Ziv dans la ville de Safed, dans le nord du pays, le 11 août 2021. (David Cohen / Flash90)
Un employé soigne un patient au service de coronavirus à l'hôpital Ziv dans la ville de Safed, dans le nord du pays, le 11 août 2021. (David Cohen / Flash90)

Le nombre de cas graves de COVID-19 en Israël a dépassé les 500 patients dimanche, pour la première fois depuis mars, dans le contexte de la flambée actuelle de l’épidémie de coronavirus.

Les données du ministère de la Santé montrent qu’il y a 524 patients dans un état grave, dont 84 sous respirateurs. Au total, 877 personnes sont hospitalisées pour le COVID-19.

Les données du ministère de la Santé montrent que le taux de cas graves est bien plus élevé parmi les Israéliens non-vaccinés âgés de 60 ans et plus, qui représentent 134,1 personnes sur 100 000, dans un état grave samedi ; parmi les vaccinés, le chiffre était de 20, et parmi les partiellement vaccinés, de 35,5.

Il y a eu 4 145 nouveaux cas enregistrés samedi, avec un nombre de tests inférieurs le week-end. 1 237 autres cas ont été diagnostiqués depuis minuit.

Le ministère a déclaré que 78 897 personnes avaient été testées samedi, le taux de positivité atteignant 5,38 %.

Sept décès samedi et un autre depuis minuit portent à 6 632 le nombre de morts signalés depuis le début de la pandémie.

Un médecin du service d’urgence israélien Magen David Adom administre un rappel du vaccin contre le coronavirus à une femme à Tel Aviv, Israël, le 14 août 2021. (AP Photo / Tsafrir Abayov)

Dans le contexte de l’augmentation des cas, le mois dernier, Israël est devenu le premier pays au monde à administrer des rappels aux personnes de plus de 60 ans, et est de nouveau un pionnier depuis qu’il a commencé à administrer des troisièmes doses aux plus de 50 ans.

Dimanche matin, 866 315 personnes en Israël avaient reçu le rappel, sur une population d’environ 9,3 millions d’Israël ; plus de 5,8 millions ont reçu au moins une dose de vaccin et plus de 5,4 millions ont reçu les deux.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...