Les crèches de Jérusalem rejoignent la grève
Rechercher

Les crèches de Jérusalem rejoignent la grève

L’affrontement entre la ville et les Finances s’approfondit alors que la capitale entre dans son 3e jour de grève

Les employés municipaux de Jérusalem protestent contre le délai du transfert de budget de la ville par le ministère des Finances, dans le centre de Jérusalem, le 30 janvier 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Les employés municipaux de Jérusalem protestent contre le délai du transfert de budget de la ville par le ministère des Finances, dans le centre de Jérusalem, le 30 janvier 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Les crèches municipales de Jérusalem sont fermées mardi, alors que la grève de la municipalité entre dans son troisième jour, en raison d’une querelle budgétaire entre la ville et le ministère des Finances après des salaires impayés.

Les programmes destinés aux enfants à besoins particuliers continueront normalement, a annoncé la radio publique israélienne, mais les autres services municipaux, notamment la collecte des ordures et les services sociaux, seront à l’arrêt.

La ville avait annoncé une grève générale à partir de dimanche, car son budget 2017 n’a pas encore été versé à la municipalité par le ministère des Finances.

Les ordures jonchent le sol à Jérusalem en raison de la grève de la municipalité, au marché Mahane Yehuda, le 29 janvier 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Les ordures jonchent le sol à Jérusalem en raison de la grève de la municipalité, au marché Mahane Yehuda, le 29 janvier 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...