Rechercher

Les démocrates conservent le siège disputé de gouverneur de l’Etat de New York

La gouverneure sortante Kathy Hochul, qui avait remplacé en 2021 le puissant chef de l'exécutif local Andrew Cuomo parti en raison d'un scandale sexuel, a battu Lee Zeldin

La gouverneure de New York, Kathy Hochul, prend la parole lors de la Convention démocratique de l'État de New York à New York, le 17 février 2022. (Crédit : AP Photo/Seth Wenig)
La gouverneure de New York, Kathy Hochul, prend la parole lors de la Convention démocratique de l'État de New York à New York, le 17 février 2022. (Crédit : AP Photo/Seth Wenig)

Les démocrates sont parvenus mardi à conserver le siège disputé de gouverneur de l’Etat de New York, un de leurs bastions, qui a pourtant été le théâtre d’une course plus serrée qu’attendu, selon des médias américains.

La gouverneure sortante Kathy Hochul, qui avait remplacé à l’été 2021 le puissant chef de l’exécutif local Andrew Cuomo parti en raison d’un scandale sexuel, a battu son adversaire républicain Lee Zeldin, d’après les chaînes ABC et NBC.

Selon des résultats partiels donnés par le New York Times, Mme Hochul, une démocrate centriste de 64 ans, du nord de l’Etat de New York, a rassemblé 55 % des suffrages contre 45 % pour son challengeur républicain de 42 ans que Donald Trump avait adoubé.

Peu de gens imaginaient avant les élections de mi-mandat de mardi que la ville de New York et l’Etat, considérés comme des bastions progressistes de gauche, puissent échapper au contrôle des démocrates au profit des républicains conservateurs.

Lee Zeldin, élu républicain à la Chambre des représentants pour l’état de New York. (Crédit : autorisation de JTA)

Pourtant l’Etat de New York aurait pu donner un coup de barre à droite, notamment en dehors des villes où les républicains sont parfois plus populaires que les démocrates.

Depuis octobre, la course entre l’opposition de droite et la majorité de centre gauche s’était resserrée en pleine flambée des prix et poussée du sentiment d’insécurité dans la plus grande ville des Etats-Unis et le quatrième Etat du pays.

Jusqu’à ce que des sondages évoquent un coude-à-coude, voire une défaite sur le fil de la gouverneure Hochul, au profit de M. Zeldin.

Outre les élections de gouverneurs et d’élus locaux dans tout le pays, les scrutins de mardi doivent renouveler un tiers des 100 sièges de sénateurs et l’ensemble de la Chambre des représentants, qui composent le Congrès à Washington.

L’Etat de New York, 20 millions d’habitants, doit renvoyer 26 représentants à la Chambre, dont 19 sortants sont démocrates, mais les républicains pourraient décrocher neuf sièges, selon le New York Times et le site ballotpedia.org.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...