Les envoyés étrangers saluent Nechama Rivlin, « extraordinaire et douce »
Rechercher

Les envoyés étrangers saluent Nechama Rivlin, « extraordinaire et douce »

"Nous n'oublierons jamais sa gentillesse, sa générosité et sa sagesse", a dit l'envoyé allemand. Son "charme rayonnait partout où elle allait", a écrit l'ambassade du Royaume-Uni

Raphael Ahren est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le président israélien Reuven Rivlin et son épouse Nechama Rivlin, 3ème à droite, lors d'une cérémonie de bienvenue organisée à la résidence du président de Jérusalem pour le président autrichien Alexander Van der Bellen et  sa femme Doris Schmidauer, deuxième à gauche, le 4 février 2019 (Crédit :  Noam Revkin Fenton/Flash90)
Le président israélien Reuven Rivlin et son épouse Nechama Rivlin, 3ème à droite, lors d'une cérémonie de bienvenue organisée à la résidence du président de Jérusalem pour le président autrichien Alexander Van der Bellen et sa femme Doris Schmidauer, deuxième à gauche, le 4 février 2019 (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)

Les ambassadeurs étrangers stationnés en Israël ont exprimé leur tristesse suite au décès de l’épouse de Reuven Rivlin, Nechama, mardi, à la veille de son 74e anniversaire.

Le compte Twitter de l’ambassade britannique à Tel Aviv, dans une publication rédigée en hébreu et en anglais, a fait savoir sa tristesse face à la nouvelle.

« Elle était une femme extraordinaire et douce dont le charme rayonnait partout où elle allait », peut-on lire dans la publication.

La délégation de l’Union européenne à Ramat Gan a également publié un message de condoléances en hébreu.

L’ambassadrice allemande en Israël, Susanne Wasum-Rainer, a indiqué avoir été « profondément attristée » par le décès de Rivlin.

« Nous n’oublierons jamais sa gentillesse, sa générosité et sa sagesse. Dans ce moment de chagrin, l’Allemagne se tient aux côtés du président Rivlin & de sa famille et leur souhaite de trouver en eux force et consolation », a-t-elle écrit sur Twitter en anglais et en hébreu.

L’envoyé australien Chris Cannan a fait savoir que son pays pleurait la perte de la première dame « bien-aimée » d’Israël, rendant également hommage aux contributions qu’elle avait apporté à l’Etat juif.

« Toutes nos pensées à la famille Rivlin et à la population d’Israël dans ce moment difficile. Que sa mémoire soit une bénédiction », a-t-il écrit.

Dans un tweet de condoléances, un porte-parole du président tchèque Milos Zeman s’est souvenu d’avoir rencontré le couple présidentiel l’année dernière au cours d’une visite à Jérusalem.

« Nous souhaitons exprimer nos condoléances les plus profondes et les plus sincères au président Reuven Rivlin et à sa famille. Nechama Rivlin, première dame de l’Etat d’Israël, restera dans nos cœurs et dans nos mémoires », a tweeté l’ambassade tchèque à Tel Aviv.

Les envoyés d’Italie, de Pologne et d’autres pays ont fait des déclarations similaires.

Rivlin s’est éteinte mardi matin à l’hôpital Beilinson de Petah Tikva, où elle avait été prise en charge suite à une dégradation de son état, après une greffe de poumon qui avait eu lieu au mois de mars.

« Trois mois après une greffe de poumon, Nechama Rivlin s’est éteinte ce matin », a annoncé l’hôpital Beilinson dans un communiqué. « A notre grand regret, les efforts médicaux livrés pour stabiliser son état au cours de la période de rétablissement compliquée qui a suivi la greffe ont échoué ».

Rivlin, à la voix calme et posée et toujours douce, a été saluée par les politiciens israéliens de tout le spectre politique.

« Aux côtés de tous les citoyens d’Israël, mon épouse Sara et moi-même ressentons un profond chagrin devant la mort de l’épouse du président, Nechama Rivlin, » a commenté le Premier ministre Benjamin Netanyahu dans une brève déclaration.

« Nous avions tous prié pour sa guérison au cours de la période récente où elle a livré avec héroïsme un combat courageux et intense pour sa vie. Nous présentons nos condoléances les plus sincères au président et à toute sa famille. Que sa mémoire sa bénie », a-t-il ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...