Israël en guerre - Jour 231

Rechercher

Les Etats-Unis annoncent un renforcement militaire au Moyen-Orient

Ces mesures visent, selon le chef du Pentagone, a intensifier les efforts de dissuasion régionale et contribuent à la défense d'Israël

Illustration : Sur cette photo du 20 février 2020, un membre de l'armée de l'air américaine se tient près d'une batterie de missiles Patriot sur la base aérienne de Prince Sultan, en Arabie saoudite. (Crédit : Andrew Caballero-Reynolds/Pool via AP)
Illustration : Sur cette photo du 20 février 2020, un membre de l'armée de l'air américaine se tient près d'une batterie de missiles Patriot sur la base aérienne de Prince Sultan, en Arabie saoudite. (Crédit : Andrew Caballero-Reynolds/Pool via AP)

Les Etats-Unis ont annoncé samedi soir un renforcement de leur dispositif militaire au Moyen-Orient en raison des « récentes escalades par l’Iran et ses forces affiliées » dans la région.

Un système de défense antimissile à haute altitude (THAAD) ainsi que plusieurs batteries de missiles sol-air Patriot vont être déployés « à travers la région », a annoncé dans un communiqué le ministre américain de la Défense, Lloyd Austin.

Il a ajouté que des forces militaires « supplémentaires » seraient placées en état de « pré-déploiement », afin d' »augmenter leur préparation et leur capacité à répondre aussi vite que nécessaire ».

« Ces mesures renforceront les efforts de dissuasion régionale, augmenteront la protection des forces américaines dans la région et contribueront à la défense d’Israël », a poursuivi M. Austin, précisant qu’il continuerait à « évaluer les besoins » du dispositif américain dans la région et « envisagerait de déployer des moyens supplémentaires si nécessaire ».

Le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, donnant une conférence de presse lors de la session du Conseil des ministres de la Défense de l’OTAN au siège de l’OTAN, à Bruxelles, le 12 octobre 2023. (Crédit : Simon Wohlfahrt/AFP)

Le chef du Pentagone a précisé avoir pris cette décision « après discussion avec le président Biden » mais n’a pas donné le nombre de soldats américains supplémentaires qui seraient déployés.

Plus de 1 400 personnes ont été tuées sur le territoire israélien par les terroristes du Hamas depuis le 7 octobre, en majorité des civils fauchés par balles, brûlés vifs ou morts de mutilations au premier jour de l’attaque des combattants du groupe terroriste islamiste palestinien menée à partir de Gaza, selon les autorités israéliennes.

Selon l’armée israélienne, environ 1 500 terroristes du Hamas ont été tués dans la contre-offensive ayant permis à Israël de reprendre le contrôle des zones attaquées.

 

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.