Les Etats-Unis convoquent un bébé anglais “terroriste” pour un interrogatoire
Rechercher

Les Etats-Unis convoquent un bébé anglais “terroriste” pour un interrogatoire

Paul Kenyon a indiqué par erreur que son petit-fils de 3 mois était un terroriste sur un formulaire de visa

Un bébé. Illustration. (Crédit : Chen Leopold/Flash90)
Un bébé. Illustration. (Crédit : Chen Leopold/Flash90)

Un bébé britannique de trois mois a été convoqué par l’ambassade des Etats-Unis à Londres pour être interrogé, après que son grand-père a indiqué par erreur qu’il était un terroriste sur un formulaire de demande de visa.

Selon les médias anglais, Paul Kenyon, 62 ans, a rempli les formulaires de visa avant des vacances familiales à Orlando, en Floride.

Kenyon a déclaré que sur le formulaire de son petit-fils Harvey, il avait par erreur coché la case « oui » en réponse à la question « Cherchez-vous à vous engager ou avez-vous été engagé dans des activités terroristes, d’espionnage, de sabotage, ou de génocide ? »

Le visa d’Harvey Kenyon a été refusé et le bébé a été convoqué à l’ambassade américaine pour être interrogé.

« Je ne peux pas croire qu’ils n’ont pas vu que c’était une erreur réelle et qu’un bébé de trois mois ne peut faire de mal à personne », a déclaré Kenyon.

L’erreur a coûté à la famille 3 700 dollars pour décaler ses billets d’avion.

L’homme de 62 ans a dit aux médias britanniques que les autorités américaines n’avaient aucun sens de l’humour après son erreur, et ont refusé d’accorder le visa à Harvey, même après avoir noté son âge.

« Ils ne semblent avoir aucun sens de l’humour du tout, et n’ont pas pu voir l’aspect amusant, a-t-il déclaré. Il n’est évidemment pas engagé dans des activités de génocide, ou d’espionnage, mais a saboté quelques siestes, même si je ne l’ai pas dit à l’ambassade américaine. »

« C’était une erreur très chère, mais j’espérais que l’ambassade américaine réaliserait que c’était une simple erreur, sans nous faire aller dans tous les sens », a déclaré Kenyon, qui a ajouté que « si vous êtes un terroriste, j’imagine que vous n’allez de toute façon pas cocher ‘oui’ sur le formulaire ESTA. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...