L’armée américaine va acheter deux batteries du Dôme de fer israélien
Rechercher

L’armée américaine va acheter deux batteries du Dôme de fer israélien

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré que l'achat témoignait de la force des relations entre les deux pays

Un système de défense antimissile Dôme de fer, conçu pour intercepter et détruire les roquettes et les obus d'artillerie à courte portée, est déployé dans le nord d'Israël, le 7 mai 2018 (Jalaa Mary / AFP)
Un système de défense antimissile Dôme de fer, conçu pour intercepter et détruire les roquettes et les obus d'artillerie à courte portée, est déployé dans le nord d'Israël, le 7 mai 2018 (Jalaa Mary / AFP)

L’armée américaine a annoncé mercredi qu’elle allait acheter deux batteries du système antimissiles « Dôme de fer », développé par Israël avec l’aide des Etats-Unis et permettant d’intercepter les projectiles de courte et moyenne portée.

Selon le porte-parole de l’armée, le colonel Patrick Seiber, cet accord répond à un besoin à court terme de protéger les soldats du « feu indirect » représenté par les roquettes ou les tirs de mortiers.

« Le dôme de fer sera évalué et expérimenté comme un système actuellement disponible pour protéger les membres des services de l’armée déployés contre une vaste variété de menaces de feu indirectes et de menaces aériennes », a déclaré M. Seiber dans un communiqué, sans donner d’information concernant le montant de l’accord.

Le dispositif de défense anti-aérienne « Dôme de fer » (Iron dome) est déployé par Israël depuis 2011, et a fréquemment été utilisé pour intercepter les roquettes tirées de Gaza et d’ailleurs.

Sur le système actuellement en place, chaque batterie comprend un radar de détection et de pistage, un logiciel de contrôle de tir et trois lanceurs équipés chacun de 20 missiles d’interception.

Destiné à contrer les projectiles de courte et moyenne portée visant des zones habitées, le système « Dôme de fer » permet d’abattre en vol des engins d’une portée allant jusqu’à 70 km.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré qu’elle témoignait de la force des relations entre les deux pays, avant de mettre en garde les ennemis d’Israël de ne pas tester « la main de fer » du pays.

« C’est une grande réussite pour Israël et une preuve supplémentaire du renforcement de notre puissante alliance avec les Etats-Unis, et l’expression de la montée du statut d’Israël dans le monde », a déclaré Netanyahu, qui est également ministre de la Défense et ministre des Affaires étrangères, dans un communiqué.

« Israël a un Dôme de fer et une main de fer. Nos systèmes savent gérer la menace, aussi bien en attaque qu’en défense. Je ne conseille pas à nos ennemis de nous tester. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...