Israël en guerre - Jour 228

Rechercher

Les familles éplorées demandent aux élus de ne pas prendre la parole à Yom HaZikaron

Cet appel a suivi la publication par la Knesset de la liste des ministres et des députés qui participeront aux cérémonies qui se tiendront dans les cimetières militaires

Des partisans du ministre de la Sécurité nationale d'extrême-droite Itamar Ben Gvir se bagarrant avec un homme en deuil (au centre) au milieu des commémorations de Yom Hazikaron pour les soldats tombés au combat, au cimetière militaire de Beer Sheva, le 25 avril 2023. (Crédit : Gil Cohen-Magen/AFP)
Des partisans du ministre de la Sécurité nationale d'extrême-droite Itamar Ben Gvir se bagarrant avec un homme en deuil (au centre) au milieu des commémorations de Yom Hazikaron pour les soldats tombés au combat, au cimetière militaire de Beer Sheva, le 25 avril 2023. (Crédit : Gil Cohen-Magen/AFP)

Des centaines de membres de familles en deuil ont envoyé une lettre au ministre de la Défense Yoav Gallant, lui demandant d’empêcher les ministres et les députés de prendre la parole lors des cérémonies du Jour du Souvenir – Yom HaZikaron – qui se tiendront la semaine prochaine, a rapporté mercredi le quotidien Haaretz.

Cet appel a été lancé le jour où la Knesset a publié la liste des ministres et des députés qui participeront aux cérémonies qui se tiendront dans les cimetières militaires.

Cette année est particulièrement sensible en raison de l’assaut barbare et sadique du groupe terroriste palestinien du Hamas sur le sud d’Israël le 7 octobre et de la guerre qui a suivi à Gaza, alors que plus d’une centaine d’otages y sont encore retenus.

« Laissez-nous nous recueillir auprès de nos proches sans transformer les cimetières en arène politique », a déclaré à Haaretz Eyal Eshel, dont la fille Roni a été tuée le 7 octobre sur sa base militaire, à la frontière de Gaza.

Dans la lettre adressée à Gallant, les familles préviennent qu’il pourrait y avoir des cas dans lesquels les politiciens seraient forcés de quitter les cérémonies et d’autres familles resteraient à l’écart.

Gallant n’a pas encore répondu.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.