Les familles pauvres de Gaza reçoivent de nouvelles aides du Qatar
Rechercher

Les familles pauvres de Gaza reçoivent de nouvelles aides du Qatar

Doha indique que des billets de 100 dollars seront distribués à 75 000 familles ; selon l'envoyé du Qatar, les versements se poursuivront jusqu'en mars et probablement au-delà

Les Palestiniens reçoivent leur aide financière dans le cadre d'une aide de 480 millions de dollars allouée par le Qatar, dans un bureau de poste de la ville de Gaza, le 19 mai 2019. (Abed Rahim Khatib/Flash90)
Les Palestiniens reçoivent leur aide financière dans le cadre d'une aide de 480 millions de dollars allouée par le Qatar, dans un bureau de poste de la ville de Gaza, le 19 mai 2019. (Abed Rahim Khatib/Flash90)

Les banques postales de la bande de Gaza ont commencé à distribuer la dernière tranche de petites subventions du Qatar mardi matin à des familles palestiniennes défavorisées, ont indiqué des sites d’information palestiniens basés dans l’enclave côtière.

Au cours de l’année dernière, les banques ont distribué plusieurs fois de telles subventions qataries à des dizaines de milliers de familles nécessiteuses dans le petit territoire.

Doha a accepté de verser les subventions aux familles pauvres de Gaza dans le cadre des récents accords de cessez-le-feu entre Israël et les groupes terroristes de la bande de Gaza, dont le Hamas.

Des photos publiées sur le compte Twitter du Centre d’information palestinien lié au Hamas montraient des files d’attente de Palestiniens dans les banques, attendant de recevoir leurs allocations.

Mohammed al-Emadi, le chef de la Commission nationale du Qatar pour la reconstruction de Gaza, a déclaré dans un communiqué dimanche que 75 000 familles nécessiteuses recevront des prestations sous la forme d’un billet de 100 dollars, à partir de mardi.

Au cours des derniers mois, la Commission de reconstruction a annoncé un nombre variable de bénéficiaires de ces subventions. Par exemple, en mai, il a dit qu’il verserait des fonds à 109 000 familles pauvres de Gaza ; en juin, il a dit qu’il accorderait des fonds à 60 000 familles dans le besoin.

Un responsable de la Commission de reconstruction, qui s’est exprimé sous le couvert de l’anonymat à la fin novembre, a déclaré que le nombre de bénéficiaires avait fluctué en fonction de « la décision de l’ambassadeur [du Qatar] », sans donner de détails.

Le ministère des Communications de Gaza, dirigé par le Hamas, a déclaré lundi que les banques postales distribueraient les subventions qataries aux familles démunies pendant la majeure partie des prochains jours entre 8h et 14h30.

Le ministère a également affiché un lien sur son site Web où les familles palestiniennes peuvent vérifier si elles ont été sélectionnées pour recevoir un billet de 100 dollars.

Le début de la distribution de la dernière série de subventions intervient après la visite d’Emadi à Gaza la semaine dernière.

Pendant son séjour dans la bande de Gaza, il a déclaré aux journalistes que le Qatar accorderait des subventions mensuelles aux familles pauvres jusqu’en mars et qu’il continuerait probablement à le faire par la suite.

Depuis octobre 2018, le Qatar a également dépensé des millions de dollars chaque mois pour payer le combustible nécessaire à l’alimentation de la seule centrale électrique de Gaza.

Emadi, qui s’est fréquemment rendu à Gaza, en Cisjordanie et en Israël, entretient des contacts avec l’Autorité palestinienne dominée par le Fatah, les dirigeants du Hamas dans l’enclave côtière et les responsables israéliens.

53 % des Palestiniens de Gaza vivent dans la pauvreté, selon un rapport des Nations unies publié en juin 2018. 80 % dépendent de l’aide internationale, selon l’Office de secours et de travaux des Nations unies, [UNRWA], la principale organisation internationale qui fournit des services de santé, d’éducation et autres aux seuls réfugiés palestiniens et à leurs descendants, indéfiniment.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...