Israël en guerre - Jour 288

Rechercher

Les frappes israéliennes en Syrie auraient visé la base du « Golan File » du Hezbollah

Golan File est une unité qui s'occupe de la collecte de renseignements et du recrutement d'agents et dispose d'explosifs, d'armes et de missiles antichars, d'après Tsahal

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des combattants du groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah s'entraînant dans le village d'Aaramta, dans le district de Jezzine, au sud du Liban, le 21 mai 2023. (Crédit : Hassan Ammar/AP)
Des combattants du groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah s'entraînant dans le village d'Aaramta, dans le district de Jezzine, au sud du Liban, le 21 mai 2023. (Crédit : Hassan Ammar/AP)

Des frappes aériennes attribuées à Israël dans la région de Damas en début de semaine auraient visé une base d’entraînement du groupe terroriste Hezbollah, selon un reportage diffusé par la télévision israélienne.

Citant une source des services de renseignement au Moyen-Orient, la chaîne publique Kan a déclaré mercredi que le camp situé dans la ville de Dumayr, au nord-est de Damas, a été touché au cours des frappes aériennes qui ont visé des cibles dans la capitale syrienne dans la nuit de dimanche à lundi.

L’unité qui s’entraîne à la base de Dumayr – connue au sein de l’organisation terroriste soutenue par l’Iran sous le nom de « Golan File » – opère dans le sud de la Syrie, près de la frontière israélienne. D’après le reportage sur Kan, les membres du Golan File s’entraînaient en vue de mener des attaques contre Israël.

Golan File s’occupe principalement de la collecte de renseignements et du recrutement d’agents, mais dispose également d’armes, à savoir des explosifs, des armes légères, des mitrailleuses et des missiles antichars, d’après l’armée israélienne.

La semaine dernière, des agents du Hezbollah appartenant au Golan File auraient mené des exercices militaires sur la base de Dumayr en préparation pour une attaque contre les troupes américaines en Syrie. Ces informations ont été publiées initialement par le réseau Al-Hadath, avant d’être confirmées par deux responsables des services de renseignement américains au Long War Journal, une publication quotidienne de la Foundation for Defense of Democracies, un groupe de réflexion basé à Washington.

Selon ces informations, des chars d’assaut et des armes légères ont été utilisés pendant les entraînements.

Golan File avait fait la Une des journaux le mois dernier après la reprise des activités d’un agent du Hezbollah en Syrie chargé d’enrôler des habitants pour recueillir des renseignements sur Israël, selon Kan.

Des soldats israéliens patrouillant la barrière frontalière avec la Syrie, dans le sud du plateau du Golan, le 29 janvier 2023. (Crédit : Michael Giladi/Flash90)

Selon l’armée russe, deux entrepôts à Damas ont été endommagés lors de la frappe de dimanche dernier. La Russie, proche alliée de la Syrie, dispose de forces opérant dans le pays et fournit à la Syrie des défenses aériennes qui tentent d’abattre les avions de chasse et les missiles israéliens.

« À 23h45 le 28 mai 2023, deux chasseurs d’attaque F-15 de l’armée israélienne ont tiré, depuis l’espace aérien du Golan occupé, six bombes aériennes guidées GBU-39 sur des cibles situées près de la ville de Damas », a déclaré lundi le Centre russe dit de « réconciliation pour la Syrie ».

« Deux bombes aériennes ont été interceptées par les forces de défense aérienne de l’armée syrienne utilisant des systèmes Buk-M2E de fabrication russe. La frappe aérienne israélienne a endommagé deux entrepôts. Il n’y a pas eu de victimes ou de blessés », a ajouté le communiqué.

Le Hezbollah, soutenu par l’Iran et considéré comme la menace la plus importante le long des frontières d’Israël, est libanais mais est de plus en plus actif en Syrie depuis son soutien au président syrien Bashar el-Assad pendant la guerre civile dans le pays.

Bien que l’armée israélienne ne commente généralement pas les frappes spécifiques menées en Syrie, elle a admis avoir effectué des centaines de sorties contre des groupes soutenus par l’Iran qui tentaient de prendre pied dans le pays ces dix dernières années.

De nombreuses frappes ont visé l’unité Golan File et d’autres groupes iraniens cherchant à s’implanter à la frontière d’Israël avec la Syrie ; la dernière a eu lieu en avril.

Tsahal a confirmé attaquer également les cargaisons d’armes qui seraient destinées à ces groupes, au premier rang desquels le Hezbollah libanais. Des frappes aériennes attribuées à Israël ont également visé à plusieurs reprises des systèmes de défense antiaérienne syriens.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.