Israël en guerre - Jour 290

Rechercher

Les gardes de la Knesset expulsent les manifestants anti-gouvernement du plénum

Le sergent d'armes de la Knesset, Yuval Chen, déposera une plainte auprès de la police contre les émeutiers, a indiqué le porte-parole de la Knesset

Des Israéliens manifestant contre le gouvernement actuel et appelant à des élections législatives anticipées, devant de la Knesset, à Jérusalem, le 18 juin 2024. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)
Des Israéliens manifestant contre le gouvernement actuel et appelant à des élections législatives anticipées, devant de la Knesset, à Jérusalem, le 18 juin 2024. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)

Des gardes ont physiquement expulsé mercredi des manifestants anti-gouvernement de la galerie des visiteurs du plénum de la Knesset qui avaient brandi des pancartes de protestation et tapé sur les vitres pour perturber la session législative qui se déroulait en contrebas.

Des vidéos de la scène montrent des gardes de la Knesset arrachant des mains des manifestants des pancartes, luttant avec eux et les expulsant physiquement de la galerie alors qu’ils tentaient de rester et de poursuivre leur protestation.

« Compte tenu de l’incident grave qui s’est produit ce soir dans la galerie publique et qui visait à porter atteinte à l’ordre public dans le plénum de la Knesset, le sergent d’armes de la Knesset, Yuval Chen, déposera une plainte auprès de la police contre les émeutiers », a déclaré le porte-parole de la Knesset dans un communiqué.

Les personnes impliquées dans les troubles se verront également interdire l’accès à la Knesset et l’accès à la galerie sera restreint, a ajouté le porte-parole. « Le comité d’éthique sera invité à prendre une décision de principe concernant les sanctions à imposer aux membres de la Knesset dont les invités à la [Knesset] violent l’ordre public », a-t-il indiqué.

Ce n’était pas la première fois que la galerie était le théâtre d’une telle bagarre. Au début du mois d’avril, le chaos a éclaté lorsque des militants et des parents d’otages de Gaza ont éclaboussé de peinture jaune les vitrines situées au-dessus du plénum pour protester contre le manque d’action du gouvernement pour faire libérer leurs proches enlevés lors de l’assaut barbare du groupe terroriste palestinien du Hamas sur le sud d’Israël le 7 octobre.

Le personnel de sécurité avait immédiatement fait face aux manifestants, les avait repoussés des vitres et les avait escortés vers la sortie. Dans le plénum de la Knesset situé en dessous, où les législateurs votaient sur un projet de loi relatif au climat, un certain nombre de députés de l’opposition avaient levé la main en signe de solidarité avec les manifestants.

Au début du mois, le ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, a déplacé la réunion hebdomadaire de son parti Otzma Yehudit de son lieu habituel après que des proches d’otages sont entrés dans la salle en portant des pancartes quelques minutes avant le début de la séance.

Les familles avaient convenu avec les responsables du parti qu’elles pourraient rester si elles restaient silencieuses, mais quelques minutes plus tard, les députés avaient soudainement quitté la salle et s’étaient rassemblés dans une salle de conférence au bout du couloir.

Le service d’ordre de la Knesset avait empêché les familles d’entrer dans le nouveau lieu de réunion, provoquant des cris de colère que l’on pouvait entendre à travers la porte de la salle de conférence.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.