Des journalistes dénoncent la loi leur interdisant d’exprimer leurs opinions
Rechercher

Des journalistes dénoncent la loi leur interdisant d’exprimer leurs opinions

Une stipulation d'une nouvelle loi votée à la Knesset interdit aux journalistes d'exprimer leurs opinions sur les chaînes d'Etat

Journalistes et photographes pendant une conférence de presse au bureau du Premier ministre, à Jérusalem, en 2011. (Crédit : Marc Israel Sellem/Flash 90)
Journalistes et photographes pendant une conférence de presse au bureau du Premier ministre, à Jérusalem, en 2011. (Crédit : Marc Israel Sellem/Flash 90)

Les journalistes en Israël tirent la sonnette d’alarme au sujet d’une stipulation d’une loi votée par la Knesset tôt jeudi matin qui interdit aux employés de la chaîne d’Etat d’exprimer leurs opinions sur les chaînes.

« Les émissions de l’IBA ne devraient pas être unilatérales, pré-juger, exprimer des opinions personnelles, étiqueter et classer, en ignorant les faits ou en les enterrant d’une manière sélective et non en fonction des valeurs de l’information ».

Sur Twitter, le journaliste d’Israel Radio, Chico Menashe, a qualifié la stipulation de « honteuse » et a exhorté le Premier ministre à la changer.

La clause fait partie d’un amendement de la loi sur le diffuseur de l’Etat qui a adopté par la Knesset lors d’une séance spéciale dans la nuit de mercredi.

Le député de l’opposition, Dov Khenin, a qualifié sur Facebook la stipulation d’ « effrayante » et a affirmé qu’elle va créer un précédent interdisant aux journalistes d’avoir des opinions.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...