Les Juifs italiens furieux après un tweet de menaces d’Alessandra Mussolini
Rechercher

Les Juifs italiens furieux après un tweet de menaces d’Alessandra Mussolini

La petite-fille du Duce a averti qu'elle porterait plainte contre ceux qui publient des posts "offensants" au sujet du dictateur fasciste allié des nazis

Alessandra Mussolini au siège du parti du Peuple de la liberté à Rome, le 14 avril 2008 (Crédit : AP/Gregorio Borgia/File)
Alessandra Mussolini au siège du parti du Peuple de la liberté à Rome, le 14 avril 2008 (Crédit : AP/Gregorio Borgia/File)

La petite-fille de Benito Mussolini a déchaîné un torrent de protestations de la part de la communauté juive après avoir publié sur Twitter un message menaçant de poursuivre devant la justice tous ceux qui posteraient des « photos ou des phrases » considérées comme « offensantes » pour son grand-père, dictateur fasciste italien et allié des nazis.

Alessandra Mussolini, femme politique de droite et actuellement membre au Parlement européen, a publié son message sur Twitter le 17 octobre.

Des Juifs italiens et d’autres ont fait connaître leur mécontentement sur le réseau social.

Un article paru dans le journal financier Il Sole 24 Ore a évoqué pour sa part un « tweet surréaliste » qui a pris soin d’omettre « l’interdiction de l’apologie du fascisme telle qu’elle est ancrée dans notre système législatif ».

La réponse apportée par l’acteur et musicien juif de Florence Enrico Fink, qui a écrit une lettre ouverte à Mussolini sur sa page Facebook et publié une photo de son grand-père, a été l’une des plus partagées.

Gentile Alessandra Mussolini, leggo sul tuo profilo l'intenzione di querelare chi offenda la memoria di tuo nonno. Ti…

Posted by Enrico Fink on Thursday, 18 October 2018

Fink a expliqué à Mussolini que son grand-père ainsi que dix autres membres de sa famille, qui habitaient en Italie, avaient été déportés et qu’ils étaient morts à Auschwitz, « à cause des ordonnances signées par votre grand-père ».

Les médias se sont emparés du post qui est devenu viral – il avait déjà été partagé 20 000 fois lundi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...