Les leaders juifs et musulmans dénoncent au Congrès le décret de Trump
Rechercher

Les leaders juifs et musulmans dénoncent au Congrès le décret de Trump

La journée de lobbying du Conseil Consultatif Juifs-Musulmans était déjà organisée avant les élections et voulait concentrer ses efforts sur les lois sanctionnant les crimes de haine

Farooq Kathwari, (à gauche) et ) Stanley Bergman, (à droite) coprésident une réunion du Conseil Consultatif Musulmans-Juifs au Capitole, le 2 février 2017 (Crédit : Ronald Sachs/ via JTA)
Farooq Kathwari, (à gauche) et ) Stanley Bergman, (à droite) coprésident une réunion du Conseil Consultatif Musulmans-Juifs au Capitole, le 2 février 2017 (Crédit : Ronald Sachs/ via JTA)

WASHINGTON — Les leaders juifs et musulmans ont fait part de leur inquiétudes aux législateurs du Congrès sur le récent décret du président Donald Trump et interdisant l’entrée des réfugiés dans le pays.

La journée de lobbying du Conseil du Conseil consultatif Juifs-musulmans, ce mercredi, avait été prévue avant les élections de novembre et devait s’intéresser au renforcement des lois qui sanctionnent les crimes de haine aux Etats Unis.

C’est l’ordre exécutif de Trump, qui a entraîné le chaos dans les aéroports, dans les ports et dans les ambassades américaines du monde entier, qui a pourtant dominé la lettre récapitulative rédigée par le groupe.

« Nous partageons les inquiétudes profondes suscitées par l’ordre exécutif du président, le 27 janvier, sur la politique envers les réfugiés. Ces inquiétudes ont été exprimées par de nombreux membres du Congrès, Démocrates et Républicains », indique le communiqué publié mercredi sous la forme d’une lettre ouverte au Congrès.

« Nous sommes préoccupés face à toute mesure d’interdiction prise à l’encontre des réfugiés ou de toute autre immigration aux Etats Unis sur la base de la religion”.

La question des réfugiés a été soulevée lors des rencontres organisées entre 36 leaders juifs et musulmans et des législateurs. Trump a interdit l’entrée du pays aux visiteurs de sept pays à majorité musulmane pendant 90 jours et il a suspendu l’entrée des réfugiés pendant 120 jours.

Manifestation à l'aéroport de Dallas, au Texas, contre le décret anti-réfugiés signés par le président américain Donald Trump, le 28 janvier 2017. (Crédit : G. Morty Ortega/Getty Images/AFP)
Manifestation à l’aéroport de Dallas, au Texas, contre le décret anti-réfugiés signés par le président américain Donald Trump, le 28 janvier 2017. (Crédit : G. Morty Ortega/Getty Images/AFP)

Les chefs religieux ont rencontré des représentants des deux partis. Les sénateurs Ben Cardin, Démocrate du Maryland et Orrin Hatch, Républicain de l’Utah, avaient organisé une réception pour le groupe.

La lettre s’est également intéressée aux crimes de haine. Ce sont ces crimes qui avaient uni les leaders des deux confessions dans un premier temps.

Ce groupe, créé à l’initiative de l’AJC, (American Jewish Committee), s’était réuni une première fois l’année dernière.

« Il est impératif que le Congrès oeuvre à renforcer les réponses de notre pays aux crimes de haine, en particulier en assumant ses responsabilités de surveillance de façon à garantir que le département de la Justice maintiendra et renforcera ses missions auprès de l’état et des responsables locaux face aux crimes de haine ».

« Il faut poursuivre ces crimes au niveau fédéral lorsque c’est nécessaire », indique la missive.

Stanley Bergman, président de Henry Schein, fournisseur de produits de santé, et Farooq Kathwari, président et directeur d’Ethan Allen, une entreprise de meubles, sont tous deux à la tête de cette instance consultative.

Parmi ses membres, Norm Coleman, ancien sénateur républicain du Minnesota; Joseph Lieberman, ancien sénateur du Connecticut et candidat à la vice-présidence démocrate en l’an 2000; le rabbin Julie Schonfeld, vice-présidente de l’Assemblée rabbinique du mouvement conservateur et et Daisy Khan et Eboo Patel, des musulmans américains militants dans la promotion du dialogue interconfessionnel.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...