Les Pays-Bas ne financent pas la sécurité autour des synagogues
Rechercher

Les Pays-Bas ne financent pas la sécurité autour des synagogues

Si le parlement a voté une motion soutenant la lutte contre l'antisémitisme, une autre appelant le gouvernement à financer la sécurité autour des synagogues n'a pas été adoptée

Une voiture appartenant aux forces hollandaises de sécurité garde les écoles juives Maimonides et Rosh Pina à Amsterdam, le 25 novembre 2019. (Cnaan Liphshiz)
Une voiture appartenant aux forces hollandaises de sécurité garde les écoles juives Maimonides et Rosh Pina à Amsterdam, le 25 novembre 2019. (Cnaan Liphshiz)

JTA — Cette semaine, le parlement hollandais a passé une série de motions qui soutiennent le besoin de lutter contre l’antisémitisme dans le pays. Pourtant, une motion appelant le gouvernement à payer pour la sécurité autour des synagogues n’a pas été adoptée.

Les motions ont été votées dans le Tweede Kamer, la chambre basse du parlement, dans le cadre d’une session de deux jours de la Commission de justice et de sécurité de la chambre.

La motion rejetée expliquait que la communauté juive aux Pays-Bas « manque souvent des moyens nécessaires pour protéger efficacement son infrastructure, ses événements et services [religieux] dans les synagogues ». La motion appelait ainsi le gouvernement à financer les dépenses sécuritaires de la communauté.

La motion, déposée par Geert Wilders et Gidi Markuszower du parti anti-islam Liberté, a reçu 28 voix sur les 150 membres du Tweede Kamer. Le parti au pouvoir VVD, les Travaillistes hollandais, le Parti socialiste, le D66 et le Parti vert ont voté contre la motion.

Les institutions de la communauté juive hollandaise, qui compte environ 40 000 membres, dépensent plus de 1,2 million de dollars par an pour leur sécurité, selon les responsables de la communauté.

Les motions adoptées incluaient un appel non contraignant pour que le gouvernement nomme un coordinateur national pour la lutte contre l’antisémitisme et la création d’unités spéciales dans la police destinées à la lutte contre les crimes antisémites.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...