Les plages du lac de Tibériade atteignent leur capacité maximale d’accueil
Rechercher

Les plages du lac de Tibériade atteignent leur capacité maximale d’accueil

Des dizaines de milliers d'Israéliens se sont rendus sur les plages pour le premier weekend d'ouverture de la saison des baignades

Des Israéliens au lac de Tibériade le 23 mai 2020. (Capture d'écran: Twitter)
Des Israéliens au lac de Tibériade le 23 mai 2020. (Capture d'écran: Twitter)

Samedi, les autorités ont indiqué que certaines plages du lac de Tibériade avaient atteint le capacité maximale d’accueil selon les règles de distanciation sociale imposées dans le contexte de la crise du coronavirus. Les Israéliens profitent de l’assouplissement des règles et de la fin d’une vague de chaleur pour se détendre sur les plages.

L’autorité du Kinneret a déclaré que des dizaines de milliers de visiteurs se sont pressés sur les berges du lac. Les plages Liban, Zinabberay, Shikmim et Baie Amnon allaient être ouvertes et fermées par intermittence pour contrôler l’afflux de baigneurs, conformément aux régulations du ministère de la Santé.

Les plages en Israël ont officiellement rouvert mercredi après avoir été fermées depuis début avril à cause de l’épidémie de coronavirus. Les plagistes se tiennent à une distance de deux mères les uns des autres, et les groupes sont limités à six personnes, selon les règles imposées par le gouvernement pour éviter une deuxième vague de coronavirus.

La fermeture de la plage, dans le cadre d’un confinement généralisé d’Israël, avait plutôt été bien acceptée par l’ensemble des citoyens au début de l’épidémie, alors que la météo incitait les gens à rester chez eux.

Des Israéliens profitent de la place à Acre, le 22 mai 2020. (David Cohen : FLASH90)

Mais, ces dernières semaines, alors que l’on a assisté à un assouplissement graduel des restrictions et à l’apparition d’une vague de chaleur très inhabituelle, de nombreux Israéliens n’avaient pas attendu le feu vert officiel pour piquer une tête.

Samedi dernier, les plages d’Israël avaient déjà vu des milliers de personnes bronzer au soleil et profiter de la mer, en infraction aux règles et sécurité et en l’absence de maîtres-nageurs.

L’ouverture de mercredi de 124 plages d’Israël a marqué le début officiel de la saison des baignades alors que la pays a fait face à une forte vague de chaleur qui a tué au moins trois personnes. Dans certaines zones du pays, les températures ont dépassé les 45°C.

Les températures ont commencé à baisser vendredi et le rafraîchissement s’est poursuivi samedi, avec de la pluie attendue dans certains endroits du pays pour dimanche.

Samedi, l’Autorité israélienne de la Nature et de Parcs a déclaré qu’environ 50 000 Israéliens avaient visité des parcs et des réserves nationaux sur l’ensemble du territoire.

Parmi les sites les plus populaires, on retrouvait notamment les parcs nationaux à Ashkelon, Tel Afek et Césarée, mais aussi les réserves naturelles à Banias et Ein Gedi.

Les sites de l’Autorité israélienne de la Nature et de Parcs ont également été fermés à cause de l’épidémie, mais ils ont été autorisés à rouvrir plus tôt ce mois.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...