Les portes d’une synagogue du Michigan recouvertes d’affiches antisémites
Rechercher

Les portes d’une synagogue du Michigan recouvertes d’affiches antisémites

Un portrait d'Adolf Hitler accompagné des mots "Vous m'avez oublié ?" a été retrouvé sur place, une autre affiche appelait à "une croisade"

Le Temple Emanuel de Grand Rapids, dans le Michigan, États-Unis. (Wikimedia Commons via JTA)
Le Temple Emanuel de Grand Rapids, dans le Michigan, États-Unis. (Wikimedia Commons via JTA)

JTA — Les portes d’une synagogue de Grand Rapids, dans le Michigan aux États-Unis, ont été placardées d’affiches décrites par la police comme antisémites.

C’est le rabbin Michael Schadick du Temple Emanuel qui a découvert les affiches dimanche matin, alors qu’il s’apprêtait à ouvrir l’école de la synagogue.

Les médis locaux n’ont pas fait état du contenu des affiches, mais des photos ont circulé sur les réseaux sociaux. L’une d’elles comportait une image d’Adolf Hitler accompagnée des mots « Vous m’avez oublié ? ». Une deuxième appelait à « une croisade contre les sous-hommes dirigés par les Sémites ».

La synagogue organise régulièrement des activités, dont l’école du dimanche et les préparatifs de Souccot.

« Solidaires de nos amis et voisins juifs. Nous rejetons unanimement ces actes haineux et antisémites », a déclaré la maire de Grand Rapids, Rosalynn Bliss, sur Twitter.

La synagogue s’est également exprimée sur Facebook : « Aujourd’hui, nous avons besoin de votre compassion, de votre attention, de votre force et de votre protection. Aujourd’hui, unissez-vous à nous et veillez à ce que les crimes de haine prennent fin dans notre ville, s’il vous plaît. L’amour doit triompher. »

La police de Grand Rapids a ouvert une enquête pour crime de haine.

Il y a moins d’un mois, des croix gammées et le symbole nazi « SS » ont été tagués à l’extérieur d’une synagogue historique de la ville de Hancock, dans le nord du Michigan.

Cary Fleischer, président du Caucus juif démocratique du Michigan pour la ville de Grand Rapids et membre du Temple Emanuel, a fait savoir dans un communiqué publié par le groupe : « Il est grand temps que nous tous, Américains, nous unissions et dénoncions ces actes haineux qui touchent tant de nos communautés. Nous devons travailler ensemble pour faire revenir la bonté et le respect de nos différences dans notre pays. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...