Israël en guerre - Jour 233

Rechercher

Les prix à la consommation stables en juin, signe d’un ralentissement de l’inflation

Les baisses de prix des produits frais, des vêtements et des meubles l'emportent sur les hausses dans d'autres secteurs ; les taux d'intérêt plus élevés étouffent les dépenses

Des personnes achetant des produits laitiers au supermarché Shufersal Deal, à Katzrin, le 28 novembre 2022. (Crédit : Michael Giladi/Flash90)
Des personnes achetant des produits laitiers au supermarché Shufersal Deal, à Katzrin, le 28 novembre 2022. (Crédit : Michael Giladi/Flash90)

L’indice des prix à la consommation (IPC) en Israël a stagné en juin, déjouant les pronostics selon lesquels les prix continueraient d’augmenter et apportant la preuve que les pressions inflationnistes pourraient enfin s’atténuer, dernier signe de soulagement pour les acheteurs israéliens qui souffrent.

Selon le Bureau central des statistiques (CBS), l’IPC est resté inchangé de mai à juin, les hausses de prix dans certains secteurs étant compensées par des baisses dans d’autres.

D’une année sur l’autre, l’inflation est tombée à 4,2 %, contre 4,6 % le mois précédent. L’inflation a progressivement diminué depuis qu’elle a atteint un sommet de 5,2 % en février.

Le ralentissement correspond aux tendances observées aux États-Unis et ailleurs, où les taux d’intérêt plus élevés limitent les emprunts, ce qui affaiblit la demande et fait baisser les prix.

La bourse de Tel Aviv était fermée vendredi, mais les actions ont bondi au niveau mondial en raison de signes similaires de ralentissement de l’inflation dans le monde entier, qui ont renforcé l’espoir des traders que la Réserve fédérale américaine mettra bientôt un terme à sa série de hausses de taux d’intérêt.

La semaine dernière, la Banque centrale d’Israël a décidé de maintenir son taux d’intérêt de référence à 4,75 %, compte tenu du ralentissement de la consommation.

Au cours de l’année écoulée, la Banque d’Israël a régulièrement relevé son taux d’intérêt, qui avait atteint un niveau record de 0,1 % en avril 2022, dans le but de maîtriser l’inflation.

Le chiffre d’inflation de 4,2 % a dépassé les attentes qui prévoyaient une baisse moins radicale à 4,4 %.

Cette baisse a été largement alimentée par la chute des prix des fruits et légumes (4,6 %), des vêtements (3 %) et des meubles (0,8 %).

D’autre part, les prix de l’alimentation ont globalement augmenté de 0,6 %, ceux de la santé de 0,4 % et ceux de l’éducation, de la culture et des loisirs de 0,2 %.

Le prix des loyers a augmenté de 3,9 % pour les locataires qui renouvellent leur contrat et de 9,8 % pour ceux qui concluent un nouveau contrat.

Au niveau local, la plus forte baisse des prix a été enregistrée à Tel Aviv, où les prix ont diminué de 1,1 %. À Jérusalem, les prix ont augmenté de 0,3 %.

Les pressions inflationnistes ont également été alimentées par l’incertitude politique liée au projet de réforme judiciaire du gouvernement israélien, qui a sapé la confiance des investisseurs et contribué à affaiblir le shekel.

Le gouverneur de la Banque centrale d’Israël, Amir Yaron, a estimé que la faiblesse du shekel avait entraîné une inflation « excédentaire » d’au moins 1 %, tout en indiquant que si la tendance se poursuivait, la Banque centrale devrait continuer à augmenter les coûts d’emprunt.

La dépréciation de la monnaie locale augmente le prix des biens importés tels que la nourriture, le gaz et les voyages à l’étranger et entraîne une hausse de l’inflation.

Sharon Wrobel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.