Rechercher

Les saluts aux rassemblements de Trump et de Mastriano comparés au « Heil Hitler »

La foule, présente lors des manifestations, a levé la main droite à l'unisson, telle une possible référence au mouvement conspirationniste QAnon

Des membres du public levant le bras droit pendant que l'ancien président américain Donald Trump s'exprime lors d'un événement à Youngstown, en Ohio, le 17 septembre 2022. (Crédit : Jeff Swensen/Getty Images/AFP)
Des membres du public levant le bras droit pendant que l'ancien président américain Donald Trump s'exprime lors d'un événement à Youngstown, en Ohio, le 17 septembre 2022. (Crédit : Jeff Swensen/Getty Images/AFP)

JTA – Les foules présentes à deux différents rassemblements le week-end dernier, avec en tête d’affiche l’ancien président américain Donald Trump et son candidat favori au poste de gouverneur de Pennsylvanie, Doug Mastriano, ont levé leur main droite à l’unisson, un geste que les détracteurs des deux politiciens ont comparé au salut nazi.

La sénatrice de l’État de New York Anna Kaplan, une démocrate juive, a déclaré dimanche dans un communiqué que les deux rassemblements n’étaient pas sans rappeler la propagande nazie.

« Hier soir, lors d’un rassemblement tenu par l’ancien président, et aujourd’hui, lors d’un rassemblement politique tenu par un candidat au poste de gouverneur de Pennsylvanie, les partisans ont été invités à lever la main droite dans un salut unifié qui devrait choquer la conscience de chaque Américain pour sa remarquable similitude avec le salut ‘Heil Hitler’ utilisé par les nazis », a écrit Kaplan. « Je demande aux responsables de mettre immédiatement fin à l’utilisation de ce salut choquant lors de leurs rassemblements. »

Un orateur lors du rassemblement de Mastriano dimanche à Chambersburg, en Pennsylvanie, a demandé à la foule de lever la main droite alors qu’il comparaissait la candidature de Mastriano au poste de gouverneur à une bataille sanglante de la guerre civile qui s’était déroulée dans la ville voisine de Gettysburg.

« Pouvez-vous dire ce qu’ils ont dit à Gettysburg quand vous nous voyez alignés, tel un seul homme ! Joignez-vous à notre écrasante victoire », a déclaré l’orateur. La foule a levé les bras et l’orateur a décompté partant de trois. À « un », la foule a abaissé les bras en même temps et a crié « TOUS POUR UN ».

Le Lincoln Project, une organisation d’anciens républicains qui s’opposent à Trump, a publié lundi un montage vidéo qui intercale le rassemblement de Chambersburg avec des séquences de rassemblements nazis comportant le salut « Sieg Heil ».

Mastriano s’est attiré des critiques, y compris de la part de certains républicains, pour ses liens avec la plateforme de réseaux sociaux d’extrême droite Gab, connue pour être un refuge pour les nationalistes blancs, les antisémites et autres contenus extrémistes.

Trump s’est exprimé lors d’un rassemblement samedi à Youngstown, dans l’Ohio, où l’ancien président faisait campagne pour le candidat au Sénat J.D. Vance. Alors que Trump énumérait ce qu’il appelait des catastrophes en Amérique, les participants au rassemblement ont levé le bras droit et l’index en signe de salut, tandis qu’une chanson presque identique à celle identifiée par le mouvement de théorie du complot QAnon était diffusée, a rapporté le New York Times.

L’index pourrait être une référence au chiffre 1 dans le nom de la chanson, « Wwg1wga » – une abréviation du slogan de QAnon « Where we go one, we go all » (« Là où l’un va, nous allons tous »).

Le mouvement QAnon a notamment accusé les démocrates et d’autres personnalités libérales de pédophilie et de prise de pouvoir, tout en intégrant certaines théories conspirationnistes antisémites dans sa vision du monde. La campagne de Trump a nié tout lien avec la mouvance conspirationniste d’extrême-droite.

D’éminents commentateurs ont aussi comparé les saluts, lors des deux rassemblements, au tristement célèbre salut nazi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...