Rechercher

Les services de sécurité de l’AP saisissent des centaines d’armes en Cisjordanie

Les forces fidèles à Abbas continuent de déjouer les attaques contre les Israéliens, en faisant souvent tampon entre les manifestants palestiniens et l'armée israélienne

Avi Issacharoff est notre spécialiste du Moyen Orient. Il remplit le même rôle pour Walla, premier portail d'infos en Israël. Il est régulièrement invité à la radio et à la télévision. Jusqu'en 2012, Avi était journaliste et commentateur des affaires arabes pour Haaretz. Il enseigne l'histoire palestinienne moderne à l'université de Tel Aviv et est le coauteur de la série Fauda. Né à Jérusalem , Avi est diplômé de l'université Ben Gourion et de l'université de Tel Aviv en étude du Moyen Orient. Parlant couramment l'arabe, il était le correspondant de la radio publique et a couvert le conflit israélo-palestinien, la guerre en Irak et l'actualité des pays arabes entre 2003 et 2006. Il a réalisé et monté des courts-métrages documentaires sur le Moyen Orient. En 2002, il remporte le prix du "meilleur journaliste" de la radio israélienne pour sa couverture de la deuxième Intifada. En 2004, il coécrit avec Amos Harel "La septième guerre. Comment nous avons gagné et perdu la guerre avec les Palestiniens". En 2005, le livre remporte un prix de l'Institut d'études stratégiques pour la meilleure recherche sur les questions de sécurité en Israël. En 2008, Issacharoff et Harel ont publié leur deuxième livre, "34 Jours - L'histoire de la Deuxième Guerre du Liban", qui a remporté le même prix

La police palestinienne en Cisjordanie. Illustration. (Crédit : Issam Rimawi/Flash90)
La police palestinienne en Cisjordanie. Illustration. (Crédit : Issam Rimawi/Flash90)

Les forces de sécurité de l’Autorité palestinienne ont confisqué des centaines d’armes illégales au cours d’importantes opérations menées ces dernières semaines en Cisjordanie.

En ciblant une zone différente avec chaque raid, les forces de l’AP ont réussi à saisir un nombre conséquent d’armes, selon des sources israéliennes et palestiniennes.

La prise la plus remarquable était probablement celle des « Carlo » : des mitrailleuses brutes, artisanales mais mortelles qui ont été utilisées pour mener de nombreuses attaques terroristes au cours des dernières années.

Un jeune Palestinien masqué renvoie des gaz lacrymogènes sur les garde-frontières israéliens pendant des affrontements dans le village palestinien d'al-Ram, entre Jérusalem et Ramallah, en Cisjordanie, le 22 octobre 2015. (Crédit : AFP/Abbas Momani)
Un jeune Palestinien masqué renvoie des gaz lacrymogènes sur les garde-frontières israéliens pendant des affrontements dans le village palestinien d’al-Ram, entre Jérusalem et Ramallah, en Cisjordanie, le 22 octobre 2015. (Crédit : AFP/Abbas Momani)

Parallèlement, les forces fidèles au président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, ont poursuivi les arrestations de terroristes suspects, principalement contre des militants du Hamas, mais aussi contre ceux qui se sont rangés au côté du groupe terroriste de l’État islamique et d’autres organisations extrémistes.

Ils ont réussi à contrecarrer des attaques en Cisjordanie et en Israël.

Les forces de l’Autorité palestinienne se sont également révélées agressives dans leurs efforts pour annuler les violentes manifestations de jeunes palestiniens contre l’armée israélienne, selon les responsables des deux côtés.

Le Premier ministre de l’AP Rami Hamdallah surveillera les activités des forces de l’Autorité et tiendra et s’entretiendra régulièrement avec les chefs de la sécurité.

L’Autorité palestinienne a expressément décidé d’empêcher une escalade de la violence sur le terrain, dans le contexte de la grève de la faim menée par des détenus israéliens dans les prisons israéliennes depuis 25 jours. Cette grève a déclenché de légères agitations dans toute la Cisjordanie.

Jusqu’à présent, les services de sécurité ont réussi à détourner des manifestations visant à affronter directement les forces de l’armée israéliennes dans les zones où il n’y a pas de présence israélienne, ont indiqué les sources.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...