Les services médicaux israéliens se préparent pour Yom Kippour
Rechercher

Les services médicaux israéliens se préparent pour Yom Kippour

Magen David Adom se prépare à accueillir des maladies souffrant des effets indésirables du jeûne ainsi que des centaines de victimes d’accident de vélo

Des Israéliens font du vélo dans les rues vides pendant Yom Kippour. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)
Des Israéliens font du vélo dans les rues vides pendant Yom Kippour. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

Le service de secours israélien Magen David Adom est passé en alerte rouge en cette veille de Yom Kippour, qui commence dans la soirée de mardi, afin d’être en mesure de gérer les différents incident – qui vont des jeûneurs au bord de l’évanouissement aux accidents de vélo circulant à toute vitesse.

L’organisation affirme que des centaines de personnels médicaux, paramédicaux, des ambulances et des bénévoles seront présents dans ses différentes branches au cours du jour le plus saint du calendrier juif, prêts à administrer tout traitement médical d’urgence.

“Des milliers de gens souffrent pendant le jeûne de déshydratation, d’évanouissements et d’accidents de la route”, explique Elie Bin, directeur du Magen David Adom.

Bin indique qu’il a place l’organisation à son plus haut niveau d’alerte.

Yom Kippour débutera mardi à l’aube et s’achèvera mercredi au coucher du soleil. Le temps, cette année, devrait être plus chaud qu’à l’accoutumée, avec des températures de plus ou moins 30°C à travers tout le pays.

La majorité des blessures traitées pendant Yom Kippour sont les conséquences d’accidents de la route, des dizaines de milliers d’enfants et d’adolescents prenant d’assaut les rues désertées du haut de leurs vélos. Parmi les autres incidents communs, des parents laissant leurs enfants sans surveillance devant les synagogues et, bien entendu, la déshydratation et les complications venant du jeûne, dit le MDA.

L’organisation déclare également amener dans les hôpitaux des dizaines de femmes sur le point d’accoucher à l’occasion de Yom Kippour.

“Cette année aussi, alors que de nombreuses personnes seront dans les synagogues et que les enfants joueront à l’extérieur, le MDA sera déployé pour sauver des vies », rappelle Bin, appelant les gens à libérer les routes pour permettre aux ambulances de circuler sans entrave.

Ce sont presque tous les services publics qui sont fermés durant le jeûne de 25 heures et la majorité des routes est désertée. Toutefois, les années passées, certains Juifs ultra-orthodoxes ont été aperçus jetant des pierres à ces véhicules qui continuent à circuler pendant Yom Kippour.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...