Les villes israéliennes du sud inondées par de fortes pluies
Rechercher

Les villes israéliennes du sud inondées par de fortes pluies

Ce sont des quantités de pluies qui ont battu les records qui ont été enregistrées à l'ouest du Negev, faisant déborder les collecteurs d'eaux pluviales dans les villes du sud

Les inondations à Sdérot le 13 juin 2018 (Capture d'écran : Twitter/Hadashot/Robby Pereg)
Les inondations à Sdérot le 13 juin 2018 (Capture d'écran : Twitter/Hadashot/Robby Pereg)

Les résidents de Sdérot et d’Ashkelon ont découvert mercredi matin leurs véhicules submergés dans plus d’un mètre d’eau, après le débordement des collecteurs d’eaux pluviales dans les villes du sud lors d’un déluge rare pour un mois de juin.

Israël a été frappé par des pluies intenses cette semaine, causant des pannes d’électricité ainsi que de graves inondations dans tout le pays, une situation hautement inhabituelle pour ce moment de l’année.

Le Kibbutz Dorot, dans le sud, a enregistré des quantités records et sans précédent de pluie pour le mois de juin.

Le service météorologique a fait état de 64 millimètres de précipitations dans l’ouest du Negev, mardi matin, venant renverser le précédent record au sein de l’Etat juif de 50 millimètres en une seule journée à la même période.

Danny Hazan, qui habite Sdérot, a déclaré au site d’information Ynet que le déluge qui s’est abattu dans la nuit a fait déborder les infrastructures hydrauliques de la ville, prenant les résidents par surprise.

« Le système de drainage s’est complètement effondré. Il a plu toute la matinée et cela ne s’est pas arrêté », a-t-il expliqué. « Les gens n’étaient pas prêts pour ça, un grand nombre de personnes avaient déjà installés des piscines dans leurs jardin pour l’été – et tout à coup, il commence à pleuvoir. »

Les pluies battantes qui sont tombées dans la nuit de mardi et également mercredi se sont aussi déchaînées le long de la côte ainsi que dans le nord d’Israël. Le mauvais temps a été à l’origine de pannes d’électricité dans plusieurs villes de Galilée.

Il devrait continuer à pleuvoir jeudi et les autorités mettent en garde contre des inondations subites dans les vallées du désert du sud d’Israël.

Même si la saison pluvieuse, au sein de l’Etat juif, prend habituellement fin du mois de mars, plusieurs épisodes de pluie intenses ont d’ores et déjà eu lieu plus tard, cette année.

בצילום: אזור נחל שמריה. הדרך מוצפת וכרגע לא ניתן להגיע למפל.בתלמי בילו ירדו עד כה 50 ממ. צילמתם? שילחו לנו

Posted by ‎מועצה אזורית מרחבים‎ on Wednesday, 13 June 2018

Au mois d’avril, 10 lycéens ont été tués lors d’inondations subites survenues pendant une randonnée le long du lit de la rivière Tzafit, à proximité de la mer Morte. Selon les informations, le principal de l’académie militaire de Bnei Zion n’avait pas suivi les conseils donnés par les météorologues ou les prévisions des forces aériennes, qui avaient mis en garde contre un déplacement dans ce secteur en proie aux inondations.

La police enquête actuellement pour établir si les responsables de l’école ont menti aux participants sur la sécurité de leur itinéraire et sur leur coordination avec les autorités concernées.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...