L’étude de la Shoah rendue obligatoire dans les écoles du Kentucky
Rechercher

L’étude de la Shoah rendue obligatoire dans les écoles du Kentucky

Fred Whitaker, un enseignant catholique, a fait du lobbying pour l'enseignement de l'Holocauste durant 13 ans

Le survivant de l'Holocauste, Fred Gross, reçoit une ovation du Sénat du Kentucky quelques instants après que les législateurs ont voté à l'unanimité pour adopter un projet de loi sur l'éducation sur l'Holocauste qui porte son nom, le 21 mars 2018. (Lee Chottiner via JTA)
Le survivant de l'Holocauste, Fred Gross, reçoit une ovation du Sénat du Kentucky quelques instants après que les législateurs ont voté à l'unanimité pour adopter un projet de loi sur l'éducation sur l'Holocauste qui porte son nom, le 21 mars 2018. (Lee Chottiner via JTA)

Le plaidoyer d’un instituteur catholique a aidé à convaincre l’assemblée législative du Kentucky de rendre obligatoire l’enseignement de l’Holocauste dans les écoles publiques.

Le Sénat de l’Etat a adopté mercredi à l’unanimité la loi sur l’éducation Ann Klein et Fred Gross. La Chambre a adopté le projet de loi plus tôt ce mois-ci, a rapporté la communauté juive de Louisville.

Le gouverneur Matt Bevin devrait signer la loi.

New York, New Jersey, le Rhode Island, la Floride, l’Indiana, l’Illinois, le Michigan et la Californie sont des États qui exigent certaines notions d’éducation sur l’Holocauste et le génocide, selon le rapport.

Le projet de loi exige que tous les collèges et lycées publics de l’État incluent dans leur programme scolaire des instructions sur l’Holocauste et les autres actes de génocide, tels que définis par la Convention des Nations Unies pour la prévention et la répression du crime de génocide.

Fred Whitaker, professeur de sciences, de religion et d’études de l’Holocauste à l’école St. Francis of Assisi à Louisville – un collège catholique – milite pour l’enseignement obligatoire de l’Holocauste depuis 13 ans. Il a impliqué ses étudiants dans le processus, ils se sont rendus dans la capitale Frankfort, pour témoigner devant des comités de la Chambre et du Sénat sur la façon dont l’enseignement de l’Holocauste a affecté leurs vies, a rapporté la communauté juive de Louisville.

D’autres parents et étudiants de St. Francis ont travaillé sur les médias sociaux et se sont tenus sur les marches du capitole avec des pancartes, selon le rapport.

Whitaker ira en Pologne cet été lors d’un séminaire de « Salles de classe sans frontières » pour visiter les camps de la mort nazis et se rendre dans le Ghetto de Varsovie.

Gross, un survivant de l’Holocauste, et Linda Klein, fille de feu Ann Klein, étaient présents lors du vote et ont reçu une ovation de la part des sénateurs.

Environ 10 000 Juifs vivent dans le Kentucky.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...