L’hôtel The Setai de Tel-Aviv ouvrira début 2018
Rechercher

L’hôtel The Setai de Tel-Aviv ouvrira début 2018

La propriété de luxe se trouvera dans le quartier de la Vieille Ville de Jaffa, sur le site d'une ancienne forteresse croisée

Ancré dans une hospitalité cinq étoiles, le tout nouveau Setai sera la destination de luxe par excellence de Tel-Aviv.

L’hôtel sera situé en plein cœur de la ville, à quelques pas de la fameuse tour de l’horloge et du littoral de la ville, sur le lieu historique connu sous le nom de « Kishle ».

À l’origine, ce lieu a été construit par l’Empire ottoman pour servir de prison, sur le site d’une ancienne forteresse croisée.

« Nous nous réjouissons de développer le prestige et la sophistication de la marque Setai en Israël avec notre troisième propriété, le Setai Tel-Aviv », a déclaré Bruno H. de Schuyter, directeur général.

« La structure du 13e siècle qui sert de fondation au nouvel hôtel est sans pareille, et nous avons pris grand soin de la préserver et d’insuffler les éléments historiques importants dans la transformation du bâtiment. Les clients se retrouveront dans une ambiance unique mariant le neuf à l’ancien, tout en bénéficiant de prestations et de services haut de gamme dans ce qui sera le meilleur hôtel cinq étoiles de Tel-Aviv. »

La vision conceptuelle exceptionnelle de l’hôtel, fruit du bureau londonien d’Ara Design, vise à marier le neuf à l’ancien, mêlant des éléments moyen-orientaux et méditerranéens à un style contemporain. Les murs extérieurs de la plupart des chambres sont construits dans la pierre d’origine.

Le mobilier en chêne et les panneaux de cuir ornant la penderie et le bureau apportent une touche contemporaine, tandis que les lampes de plafond décoratives créent un éclairage accueillant pour les clients. L’esthétique contemporaine est équilibrée par les motifs muraux arabes antiques qui s’étalent au-dessus des lits et les somptueux tapis.

L’alliance unique de design moderne et historique du Setai Tel-Aviv se manifeste également dans les somptueux espaces publics de l’hôtel. Les visiteurs seront accueillis dès la réception par des plafonds voûtés et un portail recouvert de calligraphie ottomane. Des fauteuils contemporains, un mobilier moderne chic et des tapis richement décorés viennent compléter le hall d’entrée de l’hôtel, qui inclut un bar complet encadré de bois récupéré sur le toit original du bâtiment. Des murs laqués et des lustres grandioses incorporent des détails architecturaux historiques afin de compléter l’espace.

Plusieurs cours intérieures et des terrasses vitrées sur quatre niveaux permettent aux visiteurs de profiter de la magnifique vue sur la ville et sur la mer tout en profitant de la piscine et des cabanons. Au sous-sol se trouvent cinq salles de réception spacieuses, un spa et un hammam.

Ce mélange harmonieux de neuf et d’ancien est également capturé par les différentes vues sur les monuments et sites historiques de la ville. En regardant vers le nord depuis l’un des balcons de l’hôtel, les clients pourront voir les gratte-ciels lumineux de Tel-Aviv, tandis que les vues du sud offrent un paysage urbain plus rustique. En se tournant vers l’ouest, on peut voir la Méditerranée étincelante et le littoral de Tel-Aviv, tandis que l’est révèle une vue imprenable sur la tour de l’horloge de Jaffa, l’un des sept clochers construits sous l’Empire ottoman.

Une fois le bâtiment acquis, l’équipe de Nakash Nakash Holdings a commandé des études approfondies afin de préserver convenablement la structure historique. Ces efforts de préservation ont inclus des fouilles archéologiques complètes, réalisées par l’Autorité des antiquités d’Israël, qui ont permis de déterrer des vestiges remontant aux Croisades et à l’ère ottomane.

Feigin Architects, un cabinet israélien, a dirigé la planification et l’exécution de l’hôtel, transformant le site historique en une propriété de luxe cinq étoiles. L’hôtel comprend des éléments du bâtiment d’origine, deux étages supplémentaires et une nouvelle aile, conçue pour refléter le style de la structure historique.

L’histoire enchanteresse du bâtiment est distillée à travers tout l’hôtel. Une grande arche à l’entrée de l’hôtel porte le sceau d’Abdul Hamid II, 34e sultan de l’Empire ottoman, qui a régné il y a plus de 100 ans.

Toutes les structures historiques qui ont été découvertes ont fait l’objet d’une restauration complète, à l’intérieur comme à l’extérieur.

Le Kishle d’origine, y compris ses plafonds en bois et ses ferronneries, a été préservé, tandis que les portes et les fenêtres en bois ont été recréées pour imiter le bâtiment d’origine. Les cours de la prison ont été méticuleusement restaurées et servent maintenant de cours intérieures de l’hôtel.

Tout le travail de préservation a été effectué par des restaurateurs et des experts-maçons, ferronniers et menuisiers dans le respect des structures d’origine.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...