Liban : l’exploration pétrolière d’Israël viole les frontières maritimes
Rechercher

Liban : l’exploration pétrolière d’Israël viole les frontières maritimes

Le président du Parlement libanais a affirmé que l'exploration pétrolière et de gaz d'Israël dans la Méditerranée viole les frontières maritimes du Liban

Le président du Parlement libanais, Nabih Berri, prend la parole lors d'une session parlementaire à Beyrouth, la capitale, le 31 octobre 2016. (AFP Photo/Pool/Joseph Eid)
Le président du Parlement libanais, Nabih Berri, prend la parole lors d'une session parlementaire à Beyrouth, la capitale, le 31 octobre 2016. (AFP Photo/Pool/Joseph Eid)

Nabih Berri a déclaré mercredi aux élus parlementaires qu’Israël a « mis la main sur une partie adjacente de la frontière maritime du Liban afin de l’exploiter », selon le site d’information libanais Naharnet.

Il a déclaré que la décision « représente une attaque sur la souveraineté libanaise et cible notre richesse pétrolière et nos eaux [territoriales] ».

Berri a déclaré à ses collègues que « nous ne pouvons pas nous taire sur cette question », promettant de soulever ce sujet avec le Premier ministre italien qui arrive la semaine prochaine au pays du cèdre.

Les Etats-Unis ont cherché à jouer le rôle de médiateur dans le différend pour le pétrole et le gaz qui oppose les deux voisins – qui sont techniquement toujours en état de guerre. En effet, les pays revendiquent tous les deux les réserves au large des côtes du Liban et d’Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...