Rechercher

Liberman demande la révocation des cartes de presse d’Al Jazeera en Israël

La chaîne a déclaré avoir présenté à la CPI des preuves détaillées que Tsahal avait intentionnellement tué sa reporter Shireen Abu Akleh en mai dernier

De hauts responsables palestiniens, dont le Premier ministre Mohammad Shtayyeh, aux côtés de la famille de la journaliste d'Al-Jazeera Shireen Abu Akleh lors d'une cérémonie de commémoration à Ramallah, le 19 juin 2022. (Crédit : WAFA/Mahmoud Abu Zeid)
De hauts responsables palestiniens, dont le Premier ministre Mohammad Shtayyeh, aux côtés de la famille de la journaliste d'Al-Jazeera Shireen Abu Akleh lors d'une cérémonie de commémoration à Ramallah, le 19 juin 2022. (Crédit : WAFA/Mahmoud Abu Zeid)

Le ministre sortant des Finances, Avigdor Liberman, a demandé mardi la révocation des accréditations de presse de la chaîne de télévision qatarie Al Jazeera en Israël, après que la chaîne a intenté une action contre l’État juif devant la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye.

« C’est tout à fait inacceptable qu’Al Jazeera poursuive Israël en justice et nous donne des leçons de morale », a déclaré Liberman.

« Le fait que cet organisme ait le droit d’émettre depuis Israël relève de l’absurde. Je demande au bureau de presse du gouvernement de révoquer les cartes de presse de tous les reporters d’Al Jazeera présents sur le territoire israélien », a-t-il ajouté.

La chaîne de télévision qatarie Al Jazeera a annoncé mardi avoir soumis au procureur de la Cour pénale internationale (CPI) un dossier incriminant l’armée israélienne pour la mort de sa journaliste palestinienne Shireen Abu Akleh, tuée en mai.

La chaîne dit que les éléments transmis à la CPI mettent en évidence « de nouvelles preuves et des images vidéo montrant clairement que Shireen Abu Akleh et ses collègues se sont fait tirer directement dessus par les forces d’occupation israéliennes » le 11 mai.

Ce jour-là, la journaliste vedette d’Al Jazeera avait été tuée d’une balle à la tête lors d’un raid de l’armée israélienne dans le camp de réfugiés de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie.

Dans un communiqué, Al Jazeera a déclaré qu’elle « soumettra aujourd’hui l’affaire du meurtre de Shireen Abu Akleh par les forces d’occupation israéliennes à la Cour pénale internationale », ajoutant que ses journalistes et son équipe juridique tiendront une conférence de presse dans la ville néerlandaise aux côtés de « membres de la famille de Shireen et d’éminents journalistes et experts des droits de l’homme ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.