Liberman: les accords passés sur la guerre en Syrie ne nous concernent pas
Rechercher

Liberman: les accords passés sur la guerre en Syrie ne nous concernent pas

Le ministre de la Défense a déclaré qu'Israël continuera à agir en Syrie, autant qu'il le juge nécessaire pour sa sécurité

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le ministre de la Défense Avigdor Liberman s'adresse à la presse dans un champ à l'extérieur de la bande de Gaza le 20 février 2018. (Judah Ari Gross/Times of Israël)
Le ministre de la Défense Avigdor Liberman s'adresse à la presse dans un champ à l'extérieur de la bande de Gaza le 20 février 2018. (Judah Ari Gross/Times of Israël)

Le ministre de la Défense Avigdor Liberman a déclaré jeudi qu’Israël continuera à agir en Syrie, autant qu’il le juge nécessaire pour sa sécurité, sans prendre en compte les accords internationaux qui sont actuellement discutés pour mettre fin à la guerre civile qui ravage le pays depuis sept ans.

« En ce qui concerne Israël, avec tout le respect et l’appréciation des accords et de ces ententes – ils ne nous concernent pas », a-t-il déclaré durant une visite à la frontière nord.

« La seule chose qui nous concerne, ce sont les intérêts sécuritaires de l’Etat d’Israël », a-t-il dit

Liberman s’est également exprimé sur les rumeurs selon lesquelles il aurait déjà choisi le prochain dirigeant de l’armée israélienne, indiquant que tout le monde le saura quand « une annonce officielle sera faite » et « pas une seconde plus tôt ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...