L’imam de Houston revient sur son appel à tuer des Juifs
Rechercher

L’imam de Houston revient sur son appel à tuer des Juifs

"J'affirme et je maintiens sans équivoque le caractère de dignité, de sainteté et de valeur de toutes les vies humaines", a dit Raed Saleh Al-Rousan

L'Imam al-Rousan prononce un sermon à l'institut Tajweed de Houston (Capture d'écran : MEMRI)
L'Imam al-Rousan prononce un sermon à l'institut Tajweed de Houston (Capture d'écran : MEMRI)

Un imam de Houston est revenu sur un sermon dans lequel il avait appelé les musulmans à tuer les Juifs sans pour autant présenter ses excuses pour ses propos.

L’imam Raed Saleh Al-Rousan de l’Institut Tajweed de Houston avait prononcé au début du mois un « sermon passionné », selon un communiqué sur le discours.

« J’affirme et je maintiens sans équivoque le caractère de dignité, de sainteté et de valeur de toutes les vies humaines, dont – bien sûr – les personnes de confession juive », a déclaré Al-Rousan dans ce communiqué.

« Je dois également déclarer en des termes on ne peut plus clairs que je suis complètement opposé et dégoûté par toutes les formes de terrorisme, par tous les terroristes, et que je m’oppose à tous ceux qui pourraient commettre, appeler ou menacer de violences des civils. C’est pour cela qu’en tant que personne de foi et chef religieux, je suis mortifié qu’un sermon passionné que j’ai fait suite à la déclaration du président Trump sur Jérusalem soit considéré comme un appel à des actes qui représentent tout ce que je méprise ».

Al-Rousan avait donné son discours passionné le 8 décembre, deux jours après l’annonce par le président Donald Trump de la reconnaissance de Jérusalem en tant que capitale d’Israël par les Etats-Unis.

« Le jour du jugement ne surviendra pas avant que les musulmans ne combattent les Juifs. Les musulmans tueront les Juifs », avait dit Al-Rousan.

L’Imam avait également indiqué dans son discours que les Juifs « ont tué les prophètes et les messagers d’Allah ».

Il avait accusé le Royaume-Uni de faire venir des Juifs en Palestine, ajoutant : Alors ne me dites pas que la Palestine est le pays des Juifs. Non ! »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...