L’immigration juive en Israël en hausse de 20 % en 2019
Rechercher

L’immigration juive en Israël en hausse de 20 % en 2019

Le bureau central des statistiques a signalé que 3,3 millions de personnes ont fait leur alyah depuis la création du pays en 1948, dont 43,7 % depuis 1990

La foule accueillant les 100 olim de France à l'aéroport Ben Gurion, le 17 juillet 2019. (Crédit : Stéphanie Bitan/Times of Israël)
La foule accueillant les 100 olim de France à l'aéroport Ben Gurion, le 17 juillet 2019. (Crédit : Stéphanie Bitan/Times of Israël)

Le bureau central des statistiques (CBS) a indiqué lundi que 3,3 millions de personnes ont fait leur alyah – immigration en Israël – depuis la création du pays en 1948, dont 43,7 % depuis 1990.

Selon les chiffres diffusés à l’occasion de la Journée internationale des immigrants, qui sera marquée mercredi, le bureau a déclaré qu’au cours des 10 premiers mois de 2019, près de 27 300 personnes ont fait leur alyah, soit une augmentation de 20 % par rapport à la même période en 2018.

Selon les données, Israël a réussi à fermer sa frontière sud aux migrants d’Érythrée et du Soudan. Aucune entrée n’a été signalée en 2018 et 2 700 migrants ont quitté Israël fin 2018.

Près de 33 600 ressortissants étrangers vivent actuellement en Israël, sans permis de travail valide, dont 71 % d’Érythréens et 20 % de Soudanais.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...