L’Iran menace d’annihiler Israël, le Hezbollah vante la portée de ses roquettes
Rechercher

L’Iran menace d’annihiler Israël, le Hezbollah vante la portée de ses roquettes

Le chef de l'armée iranienne assure qu'il détruira Israël d'ici 25 ans ; Hassan Nasrallah déclare que ses missiles peuvent atteindre n'importe quelle cible en Israël

Le général de division Abdolrahim Mousavi, chef de l'armée iranienne. (Crédit : capture d'écran)
Le général de division Abdolrahim Mousavi, chef de l'armée iranienne. (Crédit : capture d'écran)

Le chef de l’armée iranienne a déclaré samedi que les forces iraniennes travaillaient à « annihiler » Israël et ont prédit qu’elles obtiendraient des résultats d’ici 25 ans.

Les menaces du commandant de l’armée iranienne, le général de division Abdolrahim Mousavi, s’inscrivent dans un contexte d’avertissements quasi quotidiens de conflit entre Téhéran et Jérusalem, aggravés par une frappe israélienne présumée sur une base iranienne en Syrie au début du mois.

« Quand les puissances arrogantes créent un sanctuaire pour que le régime sioniste continue à survivre, nous ne devrions pas permettre qu’un jour s’ajoute à la vie sinistre et illégitime de ce régime », a déclaré Mousavi lors d’une cérémonie à Téhéran samedi, selon l’agence de presse Fars.

« L’armée agira main dans la main avec l’IRGC pour que le système arrogant s’effondre et que le régime sioniste soit annihilé », a dit le général Moussavi en faisant référence aux Gardiens de la Révolution.

Il a prédit que cela se produirait dans 25 ans, un nombre fréquemment utilisé par les dirigeants iraniens.

Quelques heures plus tard, le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a averti que les roquettes du groupe terroriste libanais pourraient frapper tout Israël.

Le chef du Hezbollah Hassan Nasrallah prononce un discours télévisé lors d’une cérémonie tenue par le groupe terroriste à Beyrouth en commémoration de ses dirigeants assassinés, le 16 février 2018 (AFP Photo / Joseph Eid)

« Les forces de résistance d’aujourd’hui ont la capacité, la puissance et les missiles pour atteindre n’importe quelle cible en Israël », a dit Nasrallah. Le Hezbollah est l’un des principaux mandataires de l’Iran dans sa lutte contre Israël.

Vendredi, le vice-commandant du corps des Gardiens de la Révolution iranienne a averti Israël que ses bases aériennes sont « à portée de main », dans des remarques réagissant apparemment à la publication par Israël, mardi, d’une carte montrant cinq bases contrôlées par Téhéran en Syrie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...