L’Iran n’arrêtera pas son programme balistique
Rechercher

L’Iran n’arrêtera pas son programme balistique

Une plainte déposée au sujet du programme de missiles balistiques soumise par 3 pays européens est infondée et basée sur des données erronées, selon un officiel iranien

Un missile balistique Khalij Fars pendant une parade militaire en Iran. (Crédit : armée iranienne/CC BY-SA 3.0/WikiMedia)
Un missile balistique Khalij Fars pendant une parade militaire en Iran. (Crédit : armée iranienne/CC BY-SA 3.0/WikiMedia)

L’Iran a fait savoir que la république islamique ne freinerait ni n’arrêterait son programme de missiles balistiques, dans une lettre envoyée à l’ONU par l’ambassadeur Majid Takhte Ravanchi et datée de mercredi.

Ravanchi a écrit qu’une plainte déposée au sujet du programme de missiles balistiques en date du 21 novembre qui a été soumise par la France, la Grande-Bretagne et l’Allemagne auprès du Conseil de sécurité était infondée et basée sur des données erronées.

« L’Iran est résolument déterminée à continuer ses activités liées aux missiles balistiques et aux lanceurs spatiaux », a écrit Ravanchi dans une copie de la missive qui a été publiée sur Twitter par le ministre des Affaires étrangères Mohammed Javad Zarif.

Dans une lettre qui a circulé mercredi, les ambassadeurs des trois nations européennes avaient vivement recommandé au secrétaire-général des Nations unies, Antonio Guterres, d’informer le conseil dans son prochain rapport que les activités de missiles balistiques étaient « en contradiction » avec l’appel à une résolution du conseil approuvant l’accord signé en 2015 sur le programme nucléaire de l’Iran.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...