Israël en guerre - Jour 150

Rechercher

L’Iran saisit un navire étranger pour contrebande de pétrole – média

14 membres de l'équipage ont été arrêtés, selon l'agence Tasnim ; le prix du carburant en Iran étant l'un des plus bas au monde, le trafic vers d'autres pays est d'autant plus rentable

Illustration : Le canon d'une mitrailleuse d'une vedette des Gardiens de la révolution qui s'approche de l'USS Bataan dans le détroit d'Ormuz, à l'embouchure du golfe Persique, le 20 août 2023. (Crédit : Gardiens de la Révolution iranienne/Agence de presse Tasnim, via AP)
Illustration : Le canon d'une mitrailleuse d'une vedette des Gardiens de la révolution qui s'approche de l'USS Bataan dans le détroit d'Ormuz, à l'embouchure du golfe Persique, le 20 août 2023. (Crédit : Gardiens de la Révolution iranienne/Agence de presse Tasnim, via AP)

L’Iran a saisi dimanche un bateau étranger se livrant à de la contrebande de carburant dans le Golfe et arrêté 14 membres d’équipage, a rapporté un média local.

« Les forces maritimes des Gardiens de la Révolution [armée idéologique du régime iranien, NDLR] ont saisi un navire battant pavillon d’un pays d’Océanie au large du port de Bouchehr [dans le sud-ouest] qui transportait deux millions de litres de carburant diesel de contrebande », a annoncé l’agence de presse Tasnim.

Le prix du carburant en Iran est l’un des plus bas au monde, ce qui rend d’autant plus rentable le trafic vers d’autres pays.

« Quatorze membres de l’équipage de ce navire, qui sont ressortissants de deux pays asiatiques, ont été arrêtés », a ajouté l’agence, sans plus de précision.

Les forces iraniennes annoncent régulièrement l’arraisonnement de bateaux transportant illégalement du carburant dans le Golfe.

En septembre, l’Iran a saisi deux pétroliers battant pavillon du Panama et de la Tanzanie, qui transportaient plus de 1,5 million de litres de carburant iranien, et a arrêté 37 membres d’équipage, selon les médias d’État.

Parallèlement, l’Iran a saisi le 12 janvier un pétrolier dans le golfe d’Oman, en représailles au « vol » par les États-Unis d’une importante cargaison de pétrole iranien sous sanction, transportée par ce même navire l’année dernière, sur fond de tensions régionales exacerbées.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.