Rechercher

L’Iran s’en prend au président ukrainien Zelensky à propos des drones

Le ministre iranien nie toutes accusations, déconseille au président ukrainien de s'allier aux USA, lui rappelle le sort d'autres dirigeants qui comptaient sur le soutien américain

L'épave de ce que Kiev a décrit comme un drone iranien Shahed abattu près de Kupiansk, en Ukraine. (Crédit : Direction des communications stratégiques de l'armée ukrainienne via AP/Dossier)
L'épave de ce que Kiev a décrit comme un drone iranien Shahed abattu près de Kupiansk, en Ukraine. (Crédit : Direction des communications stratégiques de l'armée ukrainienne via AP/Dossier)

Le ministère des Affaires étrangères de l’Iran a fait savoir jeudi que sa patience à l’égard de Kiev arrivait à ses limites. Il a contesté les accusations du président ukrainien Volodymyr Zelensky selon lesquelles Téhéran aurait fourni des drones à la Russie pour soutenir l’effort de guerre de cette dernière.

« M. Zelensky devrait comprendre que la patience stratégique de l’Iran ne sera pas illimitée face à des accusations sans fondement », a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Nasser Kanaani, dans un communiqué repris par la presse officielle iranienne.

Lors de son discours prononcé mercredi devant le Congrès américain, Zelensky a déclaré que l’Iran était le partenaire de la Russie dans sa « politique génocidaire ».

« Les drones mortels iraniens envoyés en Russie par centaines sont devenus une menace pour nos infrastructures critiques. C’est ainsi que deux terroristes se sont retrouvés », a-t-il déclaré.

L’Ukraine et les puissances occidentales, ainsi qu’Israël, ont accusé à plusieurs reprises la Russie d’utiliser des drones iraniens pour attaquer des civils et des centrales électriques en Ukraine, accusations démenties par Moscou et Téhéran.

« Nous soulignons une fois de plus que la République islamique d’Iran n’a exporté aucun équipement militaire à quelque partie que ce soit en vue de les utiliser dans le cadre de la guerre en Ukraine », a affirmé Kanaani.

Il a également déconseillé à Zelensky de s’allier avec Washington.

« M. Zelensky ferait mieux de tirer les leçons du sort de certains dirigeants de pays qui comptaient sur le soutien des États-Unis », a t-il affirmé.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.