Rechercher

L’Israélien Trigo lève 100 M de $ pour son système d’achat sans caisse

L'entreprise basée à Tel Aviv va utiliser les fonds pour déployer son idée sur de nouveaux marchés et développer des applications de gestion des stocks

Ricky Ben-David est journaliste au Times of Israël

Un magasin Netto à Munich doté de la technologie sans caisse de Trigo, en octobre 2021. (Crédit : Stefan Hobmaier)
Un magasin Netto à Munich doté de la technologie sans caisse de Trigo, en octobre 2021. (Crédit : Stefan Hobmaier)

La start-up israélienne de vision par ordinateur Trigo a réussi à lever 100 millions de dollars pour poursuivre le développement de son système d’achat sans passage en caisse sur de nouveaux marchés, a annoncé mercredi la société.

Temasek Holdings, à Singapour, et VC 83North, à Londres, sont les principaux acteurs de cette levée de fonds, avec SAP SE, qui rejoignent les bailleurs de fonds déjà impliqués, Hetz Ventures, Red Dot Capital Partners, Vertex Ventures, Viola et le géant allemand des supermarchés REWE Group.

Cette nouvelle opération porte la levée totale de capital de Trigo à plus de 200 millions de dollars.

REWE est l’un des nombreux grands noms de la vente au détail de produits d’épicerie dans le monde à avoir déployé la technologie Trigo, qui permet aux acheteurs d’effectuer leurs achats et de payer sans passer en caisse.

Paiements et reçus sont traités numériquement.

Trigo utilise des algorithmes exclusifs associés à des caméras installées dans les plafonds des enseignes de vente, qui suivent les mouvements des acheteurs et les produits achetés en magasin en temps réel.

La société, basée à Tel Aviv, développe également une suite d’applications logicielles de gestion des stocks appelée StoreOS, que les nouveaux fonds permettront de soutenir.

StoreOS permet de « suivre les stocks en temps réel, éviter les ruptures de stock, limiter le nombre d’articles périmés, lutter contre la fraude, personnaliser le marketing et mieux anticiper les opérations du magasin et de la chaîne d’approvisionnement », a expliqué la société dans un communiqué publié mercredi.

La solution d’achat sans passage en caisse de Trigo est déjà proposée par une épicerie Tesco à Londres, des magasins REWE à Berlin et Cologne, un magasin Netto City à Munich et un Aldi Nord dans la ville d’Utrecht, aux Pays-Bas.

La société a fait sa première incursion aux États-Unis cette année avec un projet pilote dans un magasin Wakefern dans le New Jersey.

Wakefern Food Corp est la plus grande coopérative appartenant à des détaillants aux États-Unis.

Les cofondateurs de Trigo, Michael, à droite, et Daniel Gabay (Crédit : Tom Bartov)

Tesco, REWE et Aldi Nord sont des poids lourds de l’épicerie au Royaume-Uni et en Europe.

Aldi Nord, division de la chaîne de supermarchés allemande Aldi, est considéré comme le plus grand détaillant de produits d’alimentation du continent. L’enseigne exploite également les marchés Trader Joe aux États-Unis.

Le mois dernier, l’une des principales chaînes de supermarchés d’Israël, Shufersal, qui utilise la technologie Trigo depuis des années, a ouvert son premier supermarché automatisé sur la rue Mendele dans le centre de Tel Aviv, un magasin Shufersal Express Shop&Go de 100 mètres carrés.

Le magasin « vend plus de marchandises par mètre carré que tout autre magasin doté des solutions Trigo », précisait alors Michael Gabay, cofondateur et PDG de Trigo.

La société Trigo a indiqué qu’elle utiliserait ces fonds nouvellement levés pour déployer son système sans caisse dans de nouveaux magasins, dont les supermarchés urbains de taille standard, et conquérir de nouveaux marchés de par le monde.

Selon l’annonce, SAP SE, la multinationale allemande de logiciels, aidera Trigo à commercialiser ses produits.

« Nous avons prouvé que nous pouvions mettre en oeuvre la vision par ordinateur et l’IA pour donner aux magasins physiques les mêmes types d’informations et de capacités que les points de commerce électronique », expliquait Gabay dans le communiqué publié mercredi.

« Cet investissement permet à Trigo de mettre en œuvre son plan d’expansion et de perfectionner ses produits pour répondre au mieux aux besoins changeants de nos clients. »

Une cliente d’un magasin REWE à Cologne, en Allemagne, qui a été équipé de la technologie d’achat sans caisse de Trigo. (Crédit : REWE/Kai Schulz)

Partout dans le monde, les grands noms du commerce de détail et des supermarchés cherchent à stimuler leur clientèle en leur proposant des expériences nouvelles et pratiques – et notamment les achats sans paiement – dans un contexte de concurrence féroce, de marges très minces, de problèmes de gestion des chaînes d’approvisionnement et de l’expansion d’Amazon dans le commerce au détail de produits d’épicerie.

Amazon propose en effet à ses clients l’achat « Go » et « Just Walk Out » dans plus de 30 magasins Amazon Go et Amazon Fresh, aux États-Unis et au Royaume-Uni. Dans ces magasins, les consommateurs sortent avec leurs achats sans besoin de passer en caisse pour effectuer le paiement.

Amazon construit des magasins sur mesure, adaptés à sa technologie, alors que Trigo travaille avec des détaillants qui ont déjà des infrastructures, ce qui donne à la société israélienne un avantage comparatif non négligeable.

Trigo se spécialise dans la rénovation d’espaces existants, permettant aux détaillants de conserver à la fois leur identité et leurs aménagements, tout en transformant les espaces en magasins numériques autonomes.

« Le commerce physique de détail est le seul espace où les entreprises traditionnelles peuvent affronter Amazon et gagner. Les chaînes avec lesquelles nous travaillons disposent déjà de milliers de magasins, là où Amazon doit en construire de nouveaux », a déclaré Gabay.

Il a fondé Trigo en 2018 avec son frère Daniel Gabay.

Joern Keller, dirigeant de SAP SE, a déclaré que la technologie de vision par ordinateur de Trigo « avait établi l’infrastructure de base des achats à emporter et jeté les bases d’autres scénarios pour les magasins du futur. En tant que fournisseur de logiciels d’entreprise leader dans le secteur de la vente au détail, SAP est heureux de s’associer à Trigo en qualité d’investisseur stratégique, pour soutenir le développement du système d’exploitation autonome StoreOS pour supermarchés. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...