Berlin : il faut « s’attaquer aux causes profondes » du conflit
Rechercher

Berlin : il faut « s’attaquer aux causes profondes » du conflit

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, visite un bâtiment à Petah Tikva touché par une roquette tirée depuis la bande de Gaza, le 20 mai 2021. (Crédit : Miri Shimonovitch).
Le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, visite un bâtiment à Petah Tikva touché par une roquette tirée depuis la bande de Gaza, le 20 mai 2021. (Crédit : Miri Shimonovitch).

Le chef de la diplomatie allemande a salué vendredi le cessez-le-feu, en soulignant qu’il fallait désormais « s’attaquer aux causes profondes » du conflit.

« C’est bien qu’un cessez-le-feu intervienne » et qu’il n’y ait « plus de victimes », s’est réjoui sur Twitter Heiko Maas, tout juste rentré d’une visite en Israël et dans les territoires palestiniens.

Le ministre du gouvernement d’Angela Merkel a adressé un « grand merci à l’Egypte pour sa médiation » qui a abouti au cessez-le-feu.

« Il est maintenant temps de s’attaquer aux causes profondes, de rétablir la confiance et de trouver une solution au conflit du Proche-Orient », a conclu M. Maas.

C’est vous qui le dites...