Gaza : réactions de Hollande, Mélenchon, Hamon, Laurent…
Rechercher

Gaza : réactions de Hollande, Mélenchon, Hamon, Laurent…

– François Hollande, ancien président de la République : « J’avais déjà désapprouvé et condamné la décision unilatérale de Donald Trump (…). Chacun peut en mesurer aujourd’hui les conséquences. Elles étaient prévisibles. Le déchaînement de violence, la mort de nombreux Palestiniens. Israël doit prendre conscience que son intérêt est de trouver l’apaisement, éviter l’escalade répressive et mettre un terme à la colonisation. Quant à Donald Trump, toutes ses décisions, le retrait de l’accord sur le climat, celui sur le nucléaire et encore le transfert de l’ambassade, mettent en cause l’équilibre mondial. » (entretien au Parisien)

– Jean-Luc Mélenchon, chef de file de La France insoumise : « La France doit condamner les massacres à Gaza. L’ambassadeur d’Israël à Paris doit être convoqué à l’Élysée pour s’expliquer. La paix agonise sous les coups de Netanyaou » (Twitter). L’envoyé en Israël est une femme, Aliza Bin Noun.

– Benoît Hamon, fondateur de Générations : « Des dizaines de morts directement provoquées par sa décision et l’homme tweete sa joie. Pas de mots pour dire ma consternation qu’un grand pays comme les États Unis soit dirigé par un aussi sordide individu », Donald Trump (Twitter)

– Pierre Laurent, secrétaire national du PCF : « C’est l’ensemble de la communauté internationale qui, en laissant agir le gouvernement israélien en toute impunité par son silence et son inaction, est complice de ce terrible massacre. En prenant la décision provocatrice et contraire au droit international de déplacer leur ambassade à Jérusalem, les États-Unis portent une responsabilité particulière (…) Au vu de ces nouveaux évènements pourtant prévisibles, le PCF réitère sa demande au gouvernement de sortir de son coupable silence et d’agir pour protéger le peuple palestinien » (communiqué)

– David Cormand, secrétaire national d’EELV : « L’unilatéralisme cynique des Etats-Unis, l’inertie coupable de l’Europe et la duplicité intéressée de la Russie encouragent les pires dirigeants à commettre les pires exactions. Pas à pas vers le chaos géopolitique qui, toujours, menace et tue d’abord les plus fragiles… #Gaza » (Twitter)

– Stéphane Le Foll, député PS : « Contrairement à ce que dit Donald Trump, cette journée est une journée dramatique pour ceux qui se battent pour la paix. On s’est une nouvelle fois éloigné des chemins du dialogue. On a basculé dans le chemin de la violence après une décision contre le droit international » (Twitter)

– avec AFP

C’est vous qui le dites...