Rechercher

Liberman visite le centre de traumatologie d’Ashkelon après un tir de roquette

Carrie Keller-Lynn est la correspondante politique et juridique du Times of Israël.

Avigdor Liberman et les députés de Yisrael Beytenu visitent les lieux d'une attaque à la roquette à Ashkelon le 11 mai 2023 (Crédit : Carrie Keller-Lynn/times of Israel)
Avigdor Liberman et les députés de Yisrael Beytenu visitent les lieux d'une attaque à la roquette à Ashkelon le 11 mai 2023 (Crédit : Carrie Keller-Lynn/times of Israel)

Le député Avigdor Liberman et des députés de son parti Yisrael Beytenu visitent un centre de traumatologie émotionnelle à Ashkelon, projet qui avait fait l’objet d’une allocation de 9 millions de shekels par le gouvernement dans le dernier budget.

Le centre de traumatologie, qui traite ordinairement les animaux mais se convertit aux soins de santé mentale en cas d’urgence, se trouve en face de la dernière maison à avoir subi un tir direct à Ashkelon.

Hier, une roquette est tombée dans la cour de la septuagénaire Miryam Keren, détruisant une partie de sa maison et projetant sa voiture de l’autre côté de la rue.

« S’ils sont capables de trouver des fonds pour les préoccupations de la coalition, pour [le député Yahadout HaTorah] Gafni, alors ils devraient être capables » de financer des abris adéquats à Ashkelon, a déclaré le député du parti, Oded Forer.

Un quart des habitants de la ville ne dispose d’aucune protection contre les fréquents barrages de roquettes en provenance de Gaza.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : [email protected]
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à [email protected].
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.