Rechercher

Peres console les familles de soldats tués

Le président Shimon Peres rencontre les familles endeuillées des soldats de Tsahal tués pendant leurs missions.

Dans le ménage Greenberg, le président se tourne vers le jeune fils de Amotz Greenberg, 45 ans, et fait l’éloge de son père.

« J’ai vu et entendu hier à l’enterrement de ton père », dit-il à 12 ans Uri. « De votre gorge, votre père a parlé – avec le même enthousiasme, l’amour et le dévouement – ce sont les valeurs qui retiennent l’Etat d’Israël ensemble. Comme président, j’ai le pouvoir de parler au nom de la nation et de dire aux enfants que la nation entière salue votre père et le remercie pour avoir risquer sa vie pour sauver les gens ».

Shimon Peres console la famille du réserviste Amotz Greenberg (Crédit : autorisation)
Shimon Peres console la famille du réserviste Amotz Greenberg (Crédit : autorisation)
C’est vous qui le dites...