Si le Likud perd, il entrera dans l’opposition, selon un responsable du parti
Rechercher

Si le Likud perd, il entrera dans l’opposition, selon un responsable du parti

Eli Hazan, directeur des Affaires étrangères du Likud affirme au Times of Israël que si le parti perd les élections, il se dirigera vers l’opposition,

« Je ne vois aucun scénario dans lequel nous rejoindrons un gouvernement Gantz », dit-il, en référence au chef du parti Kakhol lavan Benny Gantz. Même si le Premier ministre venait à quitter la politique, il est hautement improbable que le parti rejoigne un gouvernement en tant que partenaire de Gantz, présume Hazan.

« A chaque fois que le Likud a perdu une élection, nous sommes entrés dans l’opposition », dit-il.

S’adressant au Times of Israël depuis la salle Kvutzat Shlomo, à Tel Aviv, où le Likud marquera la fin des élections ce soir, Hazan a déclaré que comme Netanyahu, il pensait que moins d’électeurs de droite ont répondu présent, comparé à 2015.

« Je viens de raccrocher avec notre homme de Sderot. Il m’a dit ‘Eli, c’est mort ici, il n’y a pas d’électeurs' ».

A moins de deux heures de la fin du scrutin, la situation est, selon lui, catastrophique, mais il souligne que le Likud ne baissait pas les bras.

« Nous sommes inquiets, mais nous travaillons dur. Ce serait irresponsable de ne pas essayer de gagner. »

— Raphael Ahren

C’est vous qui le dites...