Israël en guerre - Jour 200

Rechercher

Lloyd Austin : L’Égypte est un « pilier essentiel » des engagements au Proche-Orient

À l'occasion de sa tournée au Moyen-Orient, peu avant sa rencontre avec le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi au Caire, le chef du Pentagone s'est exprimé sur Twitter

Le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, prononçant un discours lors de la réunion du groupe consultatif sur la sécurité en Ukraine à la base aérienne de Ramstein, à Ramstein, en Allemagne, le 26 avril 2022. (Crédit : AP Photo/Michael Probst)
Le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, prononçant un discours lors de la réunion du groupe consultatif sur la sécurité en Ukraine à la base aérienne de Ramstein, à Ramstein, en Allemagne, le 26 avril 2022. (Crédit : AP Photo/Michael Probst)

LE CAIRE – Le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, a déclaré mercredi que le partenariat de défense avec l’Égypte était un « pilier essentiel » de l’engagement de Washington au Moyen-Orient.

Austin a fait cette remarque sur Twitter après avoir atterri au Caire pour la dernière étape de sa tournée au Moyen-Orient. Il a été accueilli par de hauts responsables militaires égyptiens à l’aéroport du Caire.

Austin s’est entretenu avec le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi et d’autres hauts responsables avant de repartir pour Israël. Il s’est déjà rendu en Jordanie et en Irak. Il s’est rendu mardi à Bagdad pour une visite surprise, quelques jours avant le 20e anniversaire de l’invasion menée par les États-Unis qui a renversé Saddam Hussein.

Lloyd Austin devait initialement arriver en Israël mercredi. Au lieu de cela, le ministère de la Défense a indiqué mercredi qu’il arrivera tôt dans la matinée de jeudi.

L’Égypte est l’un des principaux bénéficiaires de l’aide économique et militaire américaine au Moyen-Orient et un allié fidèle des États-Unis dans la région. Mais ces dernières années, les législateurs américains ont cherché à conditionner cette aide à des améliorations et à des réformes en matière de droits de l’Homme.

Depuis son arrivée au pouvoir en 2013, le gouvernement d’al-Sissi a supervisé une vaste campagne de répression de la dissidence, emprisonnant des milliers de personnes. Les autorités ont pris pour cible non seulement les opposants politiques islamistes, mais aussi les militants pro-démocratie, les journalistes et les critiques en ligne.

« Le partenariat de défense entre les États-Unis et l’Égypte est un pilier essentiel de notre engagement dans cette région », a écrit Austin sur Twitter. « Je suis ici pour renforcer notre coordination sur les questions clés et pour saisir les occasions d’approfondir notre partenariat bilatéral de longue date avec l’Égypte. »

Le président égyptien Abdel-Fattah al-Sissi s’exprimant lors d’une conférence internationale de la jeunesse, dans la station balnéaire de la mer Rouge de Charm el-Cheikh, en Égypte, le 10 janvier 2022. (Crédit : Bureau des médias de la présidence égyptienne via AP)

L’Égypte a également joué un rôle majeur dans la conclusion de nombreux accords de cessez-le-feu entre les dirigeants israéliens et palestiniens au cours des dernières années. Le voyage du secrétaire américain à la Défense intervient alors que la violence en Cisjordanie a atteint son niveau le plus élevé depuis des années.

Les États-Unis et l’Égypte sont également engagés dans des pourparlers multi-partites visant à mettre fin aux crises politiques persistantes en Libye et au Soudan voisins.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.