Israël en guerre - Jour 228

Rechercher

L’Observatoire juif de France dépose plainte contre Jérôme Bourbon et « Epona »

Les deux militants extrémistes ont réalisé une vidéo dans laquelle ils tiennent des propos racistes, homophobes et appellant au meurtre

Les militants extrémistes Jérôme Bourbon et "Epona", dans une vidéo réalisée pour le Parti de la France, le 26 février 2023. (Crédit : capture d’écran YouTube)
Les militants extrémistes Jérôme Bourbon et "Epona", dans une vidéo réalisée pour le Parti de la France, le 26 février 2023. (Crédit : capture d’écran YouTube)

L’Observatoire juif de France a annoncé dans un communiqué publié le 16 mars dernier déposer plainte contre Jérôme Bourbon et « Epona ».

Jérome Bourbon est directeur de la rédaction de Rivarol, un journal pétainiste, négationniste et proche du néo-nazisme. Il a été condamné une quinzaine de fois pour provocation à la haine, contestation de crime contre l’humanité et injure raciste.

« Epona », de son vrai nom Claire Bizen, est elle une représentante du Parti de la France (extrême-droite) et une chanteuse de rock néo-nazie.

La plainte de l’OJF vient en réponse à une vidéo réalisée le 26 février 2023 par les deux individus, sous forme d’interview pour le Parti de la France, dans laquelle ils tiennent des propos racistes, homophobes et appellant au meurtre.

« Claire Bizien, représentante de ce parti, dont le secrétaire général est Bruno Hirout, remet en cause le génocide des Juifs durant la Seconde Guerre mondiale », écrit l’Observatoire juif de France. « Pour Jérôme Bourbon, les différents présidents de la République, et les représentants de l’État qui, lors des dîners du CRIF, présentent leur plan d’action contre le racisme et l’antisémitisme, [représentent] un ‘combat contre notre peuple, contre notre nation puisque il s’agit en quelque sorte de nous étouffer, de nous asphyxier et d’empêcher de nous exprimer librement.’ »

L’association indique avoir noté « de multiples propos d’appel à haine de la part de ces deux antisémites ». Elle rapporte que, dans une autre vidéo, Claire Bizien, en réponse à la question « Israël ou Palestine ? », rétorque : « Tuez-les tous. Dieu reconnaîtra les siens. »

L’OJF réclame ainsi auprès du parquet de Paris l’ouverture d’une enquête pénale à leur encontre. Elle demande aussi aux autorités compétentes « l’interdiction définitive du journal Rivarol, qui ne fait qu’attiser la haine et diviser nos concitoyens dans une France de plus en plus violente ».

L’été dernier, le distributeur Carrefour avait annoncé avoir décidé de retirer de la vente l’hebdomadaire d’extrême droite, qui a été privé de son agrément par la Commission paritaire des publications et agences de presse.

Fondé en 1951, Rivarol (du nom du contre-révolutionnaire Antoine de Rivarol) est une publication phare de l’extrême droite française. Le journal s’est vu retirer en mai 2022 son agrément par la CPPAP, une mesure qui supprime des avantages fiscaux et des tarifs postaux réduits dont bénéficient les journaux.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.