Israël en guerre - Jour 293

Rechercher

Londres annonce 7 millions de livres pour lutter contre l’antisémitisme

Par ailleurs, le budget du Community Security Trust, l'organisation chargée de protéger la sécurité de la communauté juive, a été renouvelé et à nouveau augmenté de 3 millions de livres sterling

Une voiture du groupe de sécurité privée « Shomrim » passe devant une synagogue à Stamford Hill, au nord de Londres, le 13 octobre 2023, après que le gouvernement britannique a annoncé un financement supplémentaire pour la protection des lieux juifs. (Crédit : Daniel LEAL / AFP)
Une voiture du groupe de sécurité privée « Shomrim » passe devant une synagogue à Stamford Hill, au nord de Londres, le 13 octobre 2023, après que le gouvernement britannique a annoncé un financement supplémentaire pour la protection des lieux juifs. (Crédit : Daniel LEAL / AFP)

Le ministre des Finances britannique Jeremy Hunt a annoncé mercredi débloquer 7 millions de livres sterling sur trois ans pour financer des organisations luttant contre l’antisémitisme dans les écoles et les universités.

« Je suis profondément préoccupé par la montée de l’antisémitisme dans notre pays », a déclaré le chancelier de l’Echiquier, lors d’une présentation budgétaire au Parlement.

Depuis l’attaque meurtrière le 7 octobre du groupe terroriste islamiste palestinien du Hamas contre Israël, le Royaume-Uni connait, comme plusieurs autres pays, une augmentation des actes antisémites et islamophobes.

« J’annonce l’octroi de 7 millions de livres sterling (8,05 millions d’euros) au cours des trois prochaines années à des organisations telles que l’Holocaust Educational Trust, afin de lutter contre l’antisémitisme dans les écoles et les universités », a-t-il poursuivi.

« Je renouvelle de plus l’augmentation de 3 millions de livres sterling du Community Security Trust », l’organisation chargée de protéger la sécurité de la communauté juive.

« Nous ne devons jamais permettre un retour en arrière » sur « l’antisémitisme et toutes les formes de racisme », a déclaré Jeremy Hunt.

Le Community Security Trust a indiqué avoir enregistré « au moins 1 324 incidents antisémites » entre le 7 octobre et le 15 novembre au Royaume-Uni. Il s’agit du bilan « le plus élevé » jamais enregistré en 40 jours selon cette organisation qui relève les actes antisémites depuis 1984. Sur la même période en 2022, elle avait enregistré 217 « incidents antisémites ».

Parmi les 1 324 incidents relevés, il y a, selon cette organisation, 64 agressions, 92 dégradations et profanations de biens appartenant à des personnes juives, 1045 comportements abusifs dont des agressions verbales et des courriers haineux.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.