Londres : une expo sur la Shoah dans une mosquée annulée
Rechercher

Londres : une expo sur la Shoah dans une mosquée annulée

Un chef musulman a appelé au boycott, a expliqué le centre de connaissance islamique de Golders Green, disant qu'il ne fallait pas coopérer "avec les oppresseurs israéliens"

Des acheteurs dans un marché du quartier juif londonien de Golders Green, le 19 juin 2015. (Crédits : Cnaan Liphshiz / JTA)
Des acheteurs dans un marché du quartier juif londonien de Golders Green, le 19 juin 2015. (Crédits : Cnaan Liphshiz / JTA)

Suite à des manifestations de la part de musulmans, une mosquée de Londres a renoncé à son projet d’accueillir une exposition consacrée aux musulmans qui ont sauvé des Juifs pendant la Shoah.

Le Centre pour la connaissance islamique de Golders Green, qui n’a pas donné la raison de l’annulation de cet événement, devait organiser une exposition consacrée aux Albanais musulmans ayant secouru des Juifs, dimanche.

Ce plan a été abandonné après que des musulmans ont protesté contre les liens entretenus par l’exposition avec Yad Vashem, le musée israélien de la Shoah, a fait savoir vendredi le Jewish News of London.

Les appels au boycott ont été lancés par Roshan Salih, rédacteur en chef du site britannique d’information musulmane 5 Pillars.

« Des commémorations ne doivent jamais avoir lieu en collaboration avec les oppresseurs israéliens ou leurs partisans », a-t-il dit. En réponse à l’annulation, il a écrit que la mosquée devait « être saluée pour avoir écouté les inquiétudes communautaires ».

Les Juifs ayant aidé les chefs communautaires de la mosquée à mettre en place l’exposition avaient déclaré avant son annulation qu’ils considéraient l’événement comme un moment significatif des relations entre les Juifs et les musulmans à Golders Green, l’un des quartiers juifs les plus peuplés du Royaume-Uni.

Photo d’illustration : Une escorte armée militaire britannique en Albanie, photo non datée. (Crédit : AP Photo)

Il est « incroyablement important de se souvenir que les communautés juives et musulmanes se sont toujours soutenues l’une et l’autre au cours de l’histoire et qu’elles continueront toujours à le faire », avait dit à Jewish News le rabbin Natan Levy, chef des opérations au sein de l’organisation Faith Forums for London, qui avait aidé à organiser l’événement dorénavant annulé.

« En passant plus de temps ensemble et en cherchant à comprendre ce que nous avons en commun – tout en appréciant nos différences – nous pouvons présenter un front uni contre les haines », avait-il ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...