L’ONU met en garde contre un “effondrement” total à Gaza
Rechercher

L’ONU met en garde contre un “effondrement” total à Gaza

“Les habitants de Gaza ne devraient pas être pris en otage de cette longue dispute inter-palestinienne”, a déclaré le coordinateur de l'aide humanitaire de l'ONU

Robert Piper, coordinateur de l'aide humanitaire de l'ONU dans les territoires palestiniens. (Crédit : Rabnif99/CC BY-SA 4.0)
Robert Piper, coordinateur de l'aide humanitaire de l'ONU dans les territoires palestiniens. (Crédit : Rabnif99/CC BY-SA 4.0)

Les Nations unies ont mis en garde mercredi contre « un effondrement total » des services vitaux pour la population de la bande de Gaza si l’approvisionnement en électricité était réduit dans cette région.

Robert Piper, le coordinateur de l’aide humanitaire de l’ONU dans les territoires palestiniens, a prévenu que de nouvelles coupures de courant auraient des effets dévastateurs.

« Un nouvel allongement de la durée des blackouts pourrait amener à un effondrement total des services vitaux, y compris pour le secteur de la santé, de l’eau et des installations sanitaires », a prévenu Robert Piper.

« Les habitants de Gaza ne devraient pas être pris en otage de cette longue dispute inter-palestinienne », a-t-il ajouté.

Le ministre de la Défense Avigdor Liberman a pour sa part assuré mercredi qu’il n’y avait pas de crise humanitaire dans la bande de Gaza.

« Il est clair que la bande de Gaza n’est pas la Suisse, mais il n’y a pas de crise humanitaire. Tous les jours des centaines de camions d’approvisionnement [venant d’Israël] franchissent Kerem Shalom » le point de passage des marchandises entre Israël et la bande de Gaza, a affirmé Liberman à la radio publique israélienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...