L’ONU votera jeudi sur une résolution américaine pour condamner le Hamas
Rechercher

L’ONU votera jeudi sur une résolution américaine pour condamner le Hamas

Ce serait la première condamnation par l'Assemblée générale du mouvement terroriste palestinien qui dirige depuis 2007 la bande de Gaza

L'ambassadrice aux Nations unies américaine Nikki Haley, à droite, discute avec l'ambassadeur français à l'ONU Francois Delattre, au centre, et leur homologue britannique Karen Pierce avant une réunion du Conseil de sécurité au siège de l'ONU, le 9 avril 2018 (Crédit :  AP/Seth Wenig)
L'ambassadrice aux Nations unies américaine Nikki Haley, à droite, discute avec l'ambassadeur français à l'ONU Francois Delattre, au centre, et leur homologue britannique Karen Pierce avant une réunion du Conseil de sécurité au siège de l'ONU, le 9 avril 2018 (Crédit : AP/Seth Wenig)

L’Assemblée générale des Nations unies votera jeudi sur une résolution qui condamne le mouvement terroriste islamiste palestinien du Hamas, un texte défendu par l’ambassadrice américaine Nikki Haley.

Les Etats-Unis ont obtenu l’appui crucial de l’Union européenne (UE) pour ce texte condamnant les tirs de roquettes du Hamas vers Israël et exigeant la fin des violences.

Ce serait, si la résolution est adoptée, la première condamnation par l’Assemblée générale (193 pays) du mouvement palestinien qui dirige depuis 2007 la bande de Gaza.

Les 28 pays membres de l’UE sont tombés d’accord pour soutenir la mesure après l’inclusion par Washington de références aux précédentes résolutions de l’ONU sur le conflit au Proche-Orient. La solution à deux Etats n’est en revanche pas mentionnée.

La mission américaine à l’ONU avait indiqué dans un communiqué espérer la tenue d’un vote lundi, décalé à jeudi sous la pression des Palestiniens.

« Chaque pays devra décider s’il vote pour ou contre les activités du Hamas, aux côtés d’autres groupes de combattants comme le Jihad islamique palestinien », stipule le communiqué américain.

« Si l’ONU ne peut pas s’entendre pour adopter cette résolution, alors il n’y a rien qu’elle puisse faire pour être impliquée dans des discussions vers la paix », ajoute le texte.

Le Hamas figure sur une liste d’organisations terroristes établie par l’Union européenne.

Nikki Haley, qui quittera bientôt ses fonctions de représentante américaine à l’ONU, a soutenu de manière inébranlable Israël dans sa confrontation avec le Hamas. Et voit les Nations unies comme biaisées contre Israël.

Les résolutions adoptées par l’Assemblée générale ne sont pas contraignantes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...