Israël en guerre - Jour 252

Rechercher
Les victimes des massacres du Hamas du 7/10/2023

Lt. Yonatan Goutin, 20 ans : Judoka exceptionnel, il avait choisi d’être combattant

Officier des transmissions dans l'unité 888, il a combattu les terroristes du Hamas, au kibboutz Beeri, le 7 octobre 2023

Le lieutenant Yonatan Goutin, 20 ans, a été tué le 7 octobre 2023 en combattant des terroristes du Hamas qui s'étaient emparés du kibboutz Beeri. (Autorisation)
Le lieutenant Yonatan Goutin, 20 ans, a été tué le 7 octobre 2023 en combattant des terroristes du Hamas qui s'étaient emparés du kibboutz Beeri. (Autorisation)

Le lieutenant Yonatan Goutin, 20 ans, officier des transmissions de l’unité l’unité 888, a été tué en sauvant des civils au kibboutz Beeri le 7 octobre.

Élevé à Beit Shemesh, puis installé avec ses parents à Modiin Maccabim-Reut, Yonatan a grandi en pratiquant le judo et est devenu champion national dans la division des jeunes et membre de l’équipe nationale des jeunes.

« Yonatan était un athlète exceptionnel, champion d’Israël chez les enfants, deuxième chez les jeunes et membre de l’équipe des jeunes », a déclaré Igor Romanitsky, responsable du club de judo local de Modiin Maccabim-Reut.

« Il avait la possibilité de devenir un athlète exceptionnel dans l’armée, mais il a choisi d’aller au combat », a déclaré Romanitsky au journal local Modiin News.

Yonatan a servi au sein de l’unité 888, également connue sous le nom d’unité « Refaïm » (« fantôme » en hébreu), créée en 2020 pour intégrer un large éventail de capacités provenant de différentes branches de l’armée : troupes d’infanterie, avions de chasse, hélicoptères d’attaque, chars, ingénierie de combat, drones, K-9 et robotique.

Romanitsky a déclaré que Yonatan était « l’un des meilleurs stagiaires que j’ai eus en 30 ans d’entraînement », le décrivant comme « un combattant sans compromis », s’entraînant pendant des mois avec une blessure, un coéquipier et un fils adoré, une personne positive et quelqu’un qui montrait du respect à ses adversaires.

« Nous étions proches, je l’aimais », a-t-il déclaré, ajoutant qu’il espérait « organiser une compétition nationale en sa mémoire ».

Romanitsky a déclaré avoir entendu dire que Yonatan « allait de maison en maison pour sauver des familles. Lui et ses coéquipiers ont sauvé trois familles ». « À la quatrième maison où ils sont entrés, c’était fini. »

Oren Smadja, ancien judoka de compétition et entraîneur en chef de l’équipe nationale israélienne, a écrit sur Facebook que, lorsque Yonatan et d’autres combattants de son unité sont arrivés au kibboutz, « il était déjà clair qu’ils avaient atteint l’enfer ».

« Ils ont reçu la mission de rejoindre et d’aider une force de parachutistes, qui avait subi de lourdes pertes, dans une mission de sauvetage des habitants de Beeri. Le lieutenant-commandant qui dirigeait la force voulait être sûr de chacun des combattants qui partait en mission avec lui et a demandé à Yonatan : « Es-tu sûr de vouloir entrer ? » Et Yonatan lui a répondu : « Avec toi jusqu’au bout, mon frère », a déclaré Oren.

« Il était déterminé, concentré et la tête froide, comme il l’était avant les combats de judo », a-t-il décrit.

Une femme dont la fille était une amie proche de Yonatan et qui connaissait la famille Goutin a écrit sur Facebook qu’il avait « grandi dans un foyer où régnait un amour infini, un foyer qui sanctifiait la vie ».

Elle a ajouté que le père de Yonatan avait fait son éloge funèbre et raconté comment, lorsqu’il l’avait raccompagné dans le sud le 7 octobre, il lui avait dit : « Ne joue pas au héros. »

« Mais Yonatan ne pouvait pas ne pas être un héros. Juste avant sa mort, il a sauvé une famille. Le cœur ne peut vraiment pas contenir cette douleur », a-t-elle écrit.

Yonatan Goutin laisse derrière lui ses parents et sa sœur.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.