L’Unicef inquiet pour 1 million d’enfants à l’arrivée de l’hiver au Moyen Orient
Rechercher

L’Unicef inquiet pour 1 million d’enfants à l’arrivée de l’hiver au Moyen Orient

Le Fonds des Nations unies pour l'enfance affirme en outre faire face à un déficit de financement pour fournir une assistance humanitaire vitale aux enfants

Un jeune réfugié nigérian dessine une scène d'attaque le 6 avril 2015 au cours d'une thérapie gérée par l'UNICEF dans le camp de réfugiés près de Baga Sola  (Crédit : AFP PHOTO / PHILIPPE DESMAZES)
Un jeune réfugié nigérian dessine une scène d'attaque le 6 avril 2015 au cours d'une thérapie gérée par l'UNICEF dans le camp de réfugiés près de Baga Sola (Crédit : AFP PHOTO / PHILIPPE DESMAZES)

Un million d’enfants victimes des conflits au Moyen Orient risquent de se retrouver « abandonnés dans le froid » avec l’arrivée de l’hiver et un manque de moyens pour les soutenir, prévient l’Unicef mardi.

« Des années de conflit, de déplacement et de chômage ont réduit les ressources financières des familles à presque rien », relève Geert Cappelaere, directeur régional de l’Unicef, soulignant que « se chauffer est simplement devenu hors de portée ».

Le Fonds des Nations unies pour l’enfance affirme en outre faire face à un déficit de financement de l’ordre de 33 millions de dollars – soit deux tiers de l’allocation totale – pour fournir une assistance humanitaire vitale aux enfants avec notamment des vêtements et des couvertures.

Les pluies et le froid vont affecter ceux vivant dans des conditions extrêmement rudimentaires, en particulier dans des camps ou des abris surpeuplés avec peu de protection.

« Avec l’arrivée du froid et des pluies dans la région du Moyen Orient et d’Afrique du Nord, près d’un million d’enfants affectés par les crises risquent de se retrouver abandonnés dans le froid », affirme M. Cappelaere dans un communiqué.

« Avec peu d’aliments nutritifs et de soins de santé, les enfants ont grandi faibles, et sont davantage susceptibles de contracter des maladies respiratoires et de souffrir d’hypothermie », a-t-il ajouté.

L’Unicef dit vouloir atteindre 1,3 million d’enfants cet hiver en Syrie, en Irak, en Jordanie, au Liban, en Turquie et en Egypte, pour leur fournir des vêtements chauds, des couvertures chauffantes, de l’eau propre et autres soutiens en matière d’assainissement et d’hygiène.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...