L’Université en ligne du judaïsme annonce la réouverture de ses inscriptions
Rechercher

L’Université en ligne du judaïsme annonce la réouverture de ses inscriptions

80 séminaires, colloques, conférences et études sont ainsi proposés gratuitement, avec 13 matières différentes et 700 heures d’enseignement

L’Université en ligne du judaïsme, soutenue par la Fondation pour la mémoire de la Shoah et la Fondation Rothschild, réalisée par Akadem Multimédia et dirigée par le professeur Shmuel Trigano, a annoncé la réouverture exceptionnelle des inscriptions pour l’année 2019-2020. Celles-ci sont possibles sur le lien suivant.

« Le judaïsme porte un univers de pensée, une façon de considérer le monde, l’humanité, la société, l’histoire », écrit Shmuel Trigano.

« Il y inscrit la transcendance sans se réduire à un dogmatisme, ni à une paroisse, ni à une origine, tout en les ouvrant à l’universel et à l’avenir, à l’originel plus qu’à l’originaire. Retour à la source et non retours aux sources ! C’est l’esprit de l’Université populaire du Judaïsme qui a pour ambition d’introduire aux disciplines fondamentales du savoir juif que ‘l’honnête homme’, femme ou homme, se doit de posséder. Notre méthode d’enseignement a pour tâche de mettre à la disposition des esprits sans connaissance hébraïque ou judaïque la quintessence du savoir du judaïsme. Aucun pré-requis n’est donc demandé aux étudiants, si ce n’est la volonté de comprendre. La notion d’’Humanités judaïques’, exprime un idéal de savoir qui allierait la sagesse de l’éternité et la connaissance du monde dans la même cohérence. »

80 cours, séminaires, colloques, conférences et études sont ainsi proposés gratuitement, avec 13 matières différentes et 700 heures d’enseignement. Deux cours sont mis en ligne chaque mois, avec des QCM, la possibilité de poser des questions à l’enseignant qui y répond personnellement et des séances de travail collectives en visioconférence avec l’enseignant. Parmi les cours, on retrouve :

Parmi les enseignants, au nombre de 40, on retrouve notamment Claude Birman, normalien, agrégé de l’Université ; Joseph Chetrit, professeur émérite de l’Université de Haifa ; Isabelle Cohen, historienne ; Michael Bar Zvi, docteur en Philosophie, Paul-Laurent Assoun, psychanalyste ; ou encore David Banon, professeur émérite à l’Université de Strasbourg.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...